Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Visez santé, faites des choix éclairés et recette de Galettes santé au gruau et aux raisins secs

27 février 2012

 Visez santé, faites des choix éclairés

 
J’ai remarqué que plusieurs d’entre vous utilisent le tableau de valeurs nutritives mis à notre disposition sur les emballages d’aliments mais malheureusement ce n’est pas tout le monde qui le fait et sait comment l’utiliser. Cette étiquette est très riche en informations pouvant nous aider à faire des choix sains et éclairés sur la valeur alimentaire d’un produit.
Les compagnies savent très bien comment utiliser la couverture, l’image qui fera que vous serez portés à choisir un produit plutôt qu’un autre. Elles payent des publicitaires à gros prix pour cela mais elles ne peuvent pas vous tromper sur le contenu puisqu’elles sont obligées de vous donner la valeur nutritive en affichant le % de valeur quotidienne du produit. 
En passant, saviez-vous que :
Au Canada, l'étiquetage nutritionnel est obligatoire sur tous les aliments préemballés depuis le 12 décembre 2007.

Les valeurs quotidiennes (ou VQ) des vitamines et minéraux sont calculées à partir des apports recommandés les plus élevés pour tous les groupes d’âge et de sexe chez les Canadiens de 2 ans et plus. Elles ne tiennent pas compte des besoins additionnels entourant la grossesse et l'allaitement.

Vous pouvez utiliser le % VQ pour comparer deux produits alimentaires différents et faire un meilleur choix pour vous. Choisissez les produits contenant le plus de nutriments que vous voulez consommer et moins de nutriments que vous voulez consommer en plus faible quantité.

Lorsqu'on additionne les % VQ indiqués dans un tableau de la valeur nutritive, on n'obtient pas 100 %. Cela résulte du fait que des valeurs quotidiennes différentes ont été fixées pour chacune des vitamines et chacun des minéraux.

La liste d’ingrédients, quant à elle, vous informe de tous les ingrédients contenus dans un aliment. Ils sont classés en ordre décroissant de poids. Cela signifie que l'aliment contient une plus grande quantité des ingrédients situés au début de la liste et une plus faible quantité des ingrédients situés à la fin de la liste.

La liste des ingrédients peut vous aider à vérifier la présence d'un ingrédient spécifique dans un produit alimentaire et éviter de consommer certains ingrédients en cas d'allergie ou d'intolérance alimentaire. Elle nous aide également à identifier les imposteurs qui qualifient leur produit «santé» sur l’étiquette alors qu’en fait lorsque l’on regarde la liste, les ingrédients dits santé se retrouvent souvent loin derrière les mauvais ingrédients. Amusez-vous avec les emballages de barres de céréales. Peu d’entres elles répondent aux besoins en fibres malgré l’allégation santé sur l’emballage. Il arrive aussi que vous alliez découvrir que certains produits prétendent être ce qu’ils ne sont pas en réalité. Des produits transformés identifiés «de poulet» et qui n’en contiennent pas ou peu. Ils sont plutôt composés de porc qui sera moins dispendieux.

Plus de 500 additifs alimentaires sont autorisés chez nous. Parmi eux, bon nombre sont considérés comme néfastes pour la santé. il n’est donc pas facile de faire la différence entre ceux que l’on peut consommer en toute sécurité et ceux que l’on devrait éviter. D’autant plus que les résultats des études effectuées par les chercheurs sont souvent contradictoires.

Utilisés principalement pour prolonger la durée de conservation des aliments, rehausser leur saveur ou préserver leur couleur, de nombreux additifs de synthèse sont inoffensifs; certains, notamment l’acide ascorbique, peuvent même améliorer le profil nutritionnel des aliments. Toutefois, il en est d’autres qui n’on pas été suffisamment expérimentés ou pour lesquels les études n’ont pas donné de résultats probants.

Sur le site de Santé Canada, vous trouverez une liste présentant les 10 principaux additifs autorisés qui ont donné lieu à des mises en garde par le milieu scientifique. Bien qu’on n’ait pas démontré qu’ils étaient nocifs, on n’a pas non plus prouvé leur innocuité; en définitive, c’est au consommateur de décider s’il veut ou non prendre le risque de les consommer.
Suggestion de lecture et de site
Protégez-vous, janvier 2012, la barre est basse
Lisez entre les lignes, éditions Québec Loisirs, Amanda Ursell
Santé Canada, www.sc-hc.gc.ca
 
Au menu cette semaine
 
Galettes santé au gruau et aux raisins secs
 
Voici une recette qui saura faire saliver les enfants et leurs parents. Une petite collation moelleuse et juste assez sucrée qui pourrait très bien remplacer les barres tendres du marché. Congelez-les dans une boite métallique pour prolonger leur durée de vie. Vous pouvez y ajouter des petits morceaux de pomme et de la cannelle si désiré.
Environ 4 douzaines de biscuits.
 
Faire gonfler 3/4 tasse de raisins secs dans de l'eau bouillante.
Ingrédients secs : mélanger ensemble 1 1/2 tasses farine de blé entier, 3/4 tasse de cassonade tassée, 1/2 tasse de graines de lin moulues, 2 1/2 tasses de gruau, 3/4 tasse de noix de coco non-sucré, 1/2 tasse de noix (facultatif), 1/4 tasse de germe de blé, 1 c. à thé de bicarbonate de soude, 1 c. à thé de poudre à pâte, 1/2 c. à thé de sel.

Ingrédients liquides : dans un autre bol, mélanger 1/2 tasse de lait ou de lait de soya, 1/2 tasse d'huile végétale, 1 œuf et 1 c. à thé de vanille. 

Ajouter les ingrédients liquides au mélange d’ingrédients secs et bien mélanger pour tout humidifier. Ajouter les raisins.
Déposer à la cuillère sur des tôles à biscuits recouvertes de papier parchemin. 
Cuire à 350°F environ 15 à 20 minutes.
 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation