Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Un classique de l'Angleterre et Soupe à l’oignon à la bière

6 avril 2008
Mme Ghislaine T. me demande : Je voudrais savoir combien ça fait d'année que le Bovril est sorti sur le marché ? Question très intéressante Mme Tremblay.

Alors voici :
Le breuvage Bovril a été inventé en 1886 par Scotsman John Lawson Johnston pour réchauffer et nourrir les troupes de Napoléon au front en Russie.
En 1888, plus de 3000 pubs et endroits publics avaient servi ce ‘beef tea'.
 Au cours du 20th siècle, il est devenu un breuvage populaire lors des matchs de football.
En 1994, on estimait que l'on en avait vendu l'équivalent de 90 millions de tasses.
Aujourd'hui, chaque année, plus de 3 millions de tasses de ce breuvage de type familial sont consommées dans le monde, ce qui équivaut à 900 tonnes par année!
«Bovril» est exporté à travers le monde depuis de nombreuses années. Des émigrants anglais, à la recherche d'un goût qui leur rappellerait leur pays, l'ont introduit notamment en France et en Espagne. Bovril ‘beef tea' est aussi très populaire en Malaisie, à Singapour et en Chine où les générations ont grandi avec ce breuvage typiquement britannique.

En passant, saviez-vous que : 

-Le nom « Bovril », comme plusieurs marques commerciales de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, vient (partiellement) du latin, bos qui signifie « bœuf. » Le suffixe vril vient du roman de Bulwer-Lytton, écrit au XIXe siècle, Lost race, roman qui a connu un certain succès, The Coming Race, dans lequel une race humanoïde souterraine exerce un contrôle mental sur un fluide énergétique appelé «Vril» et en tire des pouvoirs importants.

-La première affiche publicitaire lumineuse fut installée en 1909 au London's Piccadilly Circus. Le “Rangers Football Club's Govan Stand” se fit connaître sous le nom de « stade Bovril » par son imposante affiche publicitaire érigée sur son toit.

-En novembre 2004, le manufacturier, Unilever, a annoncé que le Bovril, à base de bœuf, serait fait à base d'extrait de levure, dans l'espoir de dissiper les craintes d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESP), et de rendre le produit convenable pour les végétariens. Selon Unilever, « dans les tests à l'aveugle, 10 % (des dégustateurs) n'ont pas remarqué de différence au goût, 40 % ont préféré le produit original et 50 % ont préféré le nouveau produit. » En 2006, le bœuf a été réintroduit comme ingrédient, après la levée de l'interdiction de l'importation du bœuf britannique par l'Union européenne.
 
-Certaines personnes en seraient tellement friandes qu'elles en tartineraient leurs rôties du matin!!!





Au menu cette semaine :
 

Etes-vous de ceux qui ont fait cuire un gros jambon pour Pâques et qui ne savent plus quoi en faire ? Voici une idée de transformation pour celui-ci.
Vous pouvez toujours le hacher et le congeler pour réaliser la recette ultérieurement ou pour en faire des sandwichs.

Boulette à la chinoise :

  • Mélanger : 454 g de jambon haché, 454 g de porc haché, 2 tasses de chapelure, 2 œufs battus, 250 ml de lait, sel et poivre.

  • Former des boulettes de grosseurs désirées (vous pouvez très bien réaliser cette recette en amuse-gueules en faisant de petites boulettes).

  • Faire une sauce en mélangeant : 1 ½ tasse de cassonade, 200 ml d'eau, 200 ml de vinaigre de riz et 5 ml de moutarde sèche.

  • Déposer les boulettes dans cette sauce et cuire au four à découvert à 325°F pendant environ 40 minutes. Arroser fréquemment et retourner les boulettes.

  • Servir sur un riz basmati et des légumes verts.
Des questions ? Des réponses.

Continuez de m'écrire à cette adresse; Lefruitdemapassion@videotron.ca ou visitez le site web: www.lefruitdemapassion.com pour plus de renseignements.Soupe à l’oignon à la bière 3 gros oignons
1/3 tasse de farine
ail
sucre (1 cuil. thé)
bière (brune, noir ou rousse)
consommé de bœuf
sel, poivre
(au goût : quatre épices, graines de moutarde)
1 feuille de laurier
croûton et fromage

  • Dans une casserole mettre de l’huile, du beurre et le sucre, chauffer jusqu’à caramélisation.

  • Ajouter les oignons et les caraméliser entièrement.

  • Ajouter la farine, le sel, le poivre, l’ail et mélanger.

  • Ajouter la bière, le consommé et le laurier mijoter 20 min. et servir.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation