Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Tradition macarons

20 juin 2010

Pour conclure le petit dossier «noix de coco», j’ai pensé vous donner une recette de macarons plutôt vieux genre, du genre roulés dans la noix de coco!!!  Pas que je veuille dévaluer ceux que l’on voit présentement dans les pâtisseries fines mais ce ne sont pas les macarons de nos tables de desserts traditionnels du temps des Fêtes. Cette recette pourrait très bien être issue de la référence classique de cuisine : «La Cuisine Raisonnée».

En passant, saviez-vous que :

  • Lorsque la noix de coco est verte, c’est-à-dire immature, elle contient environ un demi-litre d’eau de coco. Au fur et à mesure de sa maturation, ce liquide se transforme en chair. Cette dernière est généralement séchée au soleil ou au four pour être vendue sous le nom de copra.
  • L’huile de coco ou l’huile de coprah, que l’on appelle également « beurre de coco » du fait qu’elle est solide à la température de la pièce tout comme les graisses animales, est extraite du copra ou de la chair fraîche.
  • Le terme « copra » ou « coprah » vient de l’anglais ou du portugais, qui l’ont emprunté à koppara, mot d’un dialecte tamoul. Il désigne plus spécifiquement la noix de coco décortiquée et séchée.

  • L’huile de coprah est essentiellement utilisée par l’industrie alimentaire pour la préparation de pâtisseries, de confiseries et pour la friture, et elle est parfois hydrogénée ou partiellement hydrogénée, ce qui la rend encore plus solide.

  • L’huile de coco est vraisemblablement le plus ancien des corps gras à avoir servi en cuisine. Utilisée de longue date en Asie et en Afrique, elle a également eu sa place dans l’alimentation des Européens et des Américains jusqu’à la fin du XIXe siècle, avant d’être remplacée par d’autres huiles végétales.

  • L’apport calorique du lait de coco se situe environ entre celui de la crème 15 % et de la crème 35 %. Comparativement à ces crèmes, le lait de coco contient moins de riboflavine et de vitamine B12, et pas du tout de vitamine A et de vitamine D.

  • Contrairement à une idée très répandue, le liquide qui se trouve à l'intérieur de la noix de coco est de l'eau de coco et non pas du lait de coco.

  • On obtient le lait de coco à partir de la chair de noix de coco fraîche et mûre, ou à partir de chair de noix de coco séchée.

 

Vous pouvez faire du lait de coco vous-même : coupez en morceaux la pulpe d'une noix de coco et mettez-la dans un mixeur avec 2 tasses d'eau chaude. Passez-la ensuite dans une passoire recouverte d'une mousseline et pressez bien pour extraire le maximum de liquide.

Vous pouvez également obtenir du lait de coco à partir de noix de coco râpée séchée et non sucrée. Il suffit de mettre 2 tasses de noix de coco avec 1 tasse et quart d'eau chaude. Malaxez quelques minutes avec les mains. Puis procédez de la même façon qu'avec la noix de coco fraîche.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation