Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Tomber dans les pommes et recettes à base de pommes.

3 avril 2012

 tomber dans les pommes

Je crois avoir compris dernièrement le véritable sens de l’expression «tomber dans les pommes». Lors du dernier congé de la fête du Travail, nous nous sommes rendus à l’Ile d’Orléans faire l’autocueillette de pommes (comme plusieurs d’entre vous que j’ai croisés là- bas d’ailleurs !) J’avais déjà cueilli des pommes, mais jamais dans un verger. Je n’en croyais pas mes yeux de voir toutes ces pommes qui jonchaient le sol. Nous étions au temps de la variété Lobo et du moment que l’on tentait d’en cueillir une, il en tombait dix. Nous devions marcher sur les pommes pour se rendre sous l’arbre et  attraper les plus grosses. Lorsque l’on se déplaçait pour atteindre un autre arbre, les bruits secs des pommes que l’on écrasait sous nos pieds nous faisaient sursauter tellement on en écrasait. Heureusement, personne n’est tombé dans les pommes!
 
En passant, saviez-vous que :
  Il est encore temps de faire la cueillette de fruits si vous en avez le temps. Je vous suggère de vous rendre à cette adresse http://www.autocueillette.com/fra/nos-producteurs.asp pour avoir une petite idée des producteurs participants. 
 
  Plusieurs disposent de tables à pique-niques ou offrent des menus légers. Quelques fromages, une baguette de pain, une bonne bouteille de vin accompagnés de pommes fraîchement cueillies, et voilà, la journée s’annonce prometteuse.
 
  Au mois d’octobre, il reste encore 6 variétés de pommes à récolter dont la Cortland qui se conserve jusqu’à 16 semaines dans les conditions idéales. Elle se cuisine à merveille puisqu’elle gardera sa texture, ne se transformera pas en compote et ne brunira pas trop rapidement lors de l’épluchage.
 
 
  Il se peut bien que ce soit sur votre terrain directement ou sur celui d’un ami que ça déborde de pommes. Pour ma part, mon bon ami Claude et ma voisine Monique se sont occupés également de me fournir de leurs délicieuses pommes pour que je puisse les transformer. Vous en avez et ne savez plus quoi en faire. Prenez plaisir à les cueillir et offrez-les aux organismes communautaires ou aux maisons de soins de santé de votre région. Je crois également avoir déjà vu qu’il y a un organisme qui peut venir les récolter pour vous et qui s’occupe de les distribuer par la suite. Si vous êtes au courant, me le faire savoir pour que je puisse  donner leurs coordonnées la semaine prochaine.
 
Au menu cette semaine :
Voici quelques suggestions pour la transformation de vos pommes.
  Pelez les pommes et gardez la pelure et les cœurs pour faire la gelée de pomme qui aura une couleur superbe. En passant, le pèle-pomme de Starfrit travaille très bien. 
 
  Coupez la chair en quartiers et faites-la congeler ou transformez-la en compote. Vous pourrez utiliser les quartiers ainsi congelés pour faire des tartes, des potages, des muffins, des croustades, des sauces et j’en passe et j’en passe...
 
  Retrouvez sur mon site web, www.lefruitdemapassion.com l’excellente recette de salade crue de betterave et bien d’autres recettes intéressantes. 
 
Beurre de pomme
 
Variez les parfums selon vos goûts: muscade, cardamome, gingembre, cannelle...
Dégustez-le sur vos crêpes le matin, dans un parfait ou une coupe glacée, dans une sauce pour glacer un jambon ou un filet de porc.
 
Recette 
Dans une grande casserole, porter à ébullition 2 lb (1 kg) de pommes pelées et coupées en morceaux, 1 t (250 ml) de jus de pomme brut (à l’ancienne), 1/2 tasse (125 ml) de sirop d'érable, le parfum choisi et 1/2 tasse (120 g) de beurre.  
Réduire le feu et laisser mijoter, en brassant de temps à autre, de 30 minutes à 1 heure ou jusqu’à ce que les pommes soient entièrement défaites. Vous pouvez cuire plus longtemps si vous voulez un produit de couleur brun pâle, il vous faudra par contre remuer très souvent. 
Verser cette préparation dans le bol du mélangeur ou défaire en purée lisse avec le presse- purée. 
 
Verser dans des pots stérilisés (méthode semblable à celle des confitures) ou simplement congeler.
 
Le beurre de pomme se conservera jusqu’à 2 semaines au réfrigérateur ou jusqu’à 3 mois au congélateur dans un contenant hermétique.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation