Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Rien n’est éternel…dans le frigo

9 août 2013
Avec la venue du camping et des piques- niques, il serait bon de revoir les notions de réfrigérations tout en  poursuivant l’odyssée du grand ménage de nos vieux aliments. Maintenant que le garde-manger est fait, allons voir du côté de notre réfrigérateur.
 
Saviez-vous que ?
Faire ses courses
Même au moment de faire son marché, il est important de prendre soin de bien disposer ses  aliments dans le panier d’épicerie pour éviter la contamination. Par exemple, si vous achetez du poulet cru, il est primordial de ne pas le placer sur le dessus d’autres aliments. Il pourrait s’écouler du jus qui contaminerait les autres denrées, surtout si ce sont des légumes qui seront mangés crus comme de la laitue. Je vous l’accorde, la façon dont les étalages sont parfois disposés dans les épiceries ne facilite pas la tâche. Certains marchands proposent tous les produits congelés et réfrigérés au tout début et à la fin, on retrouve les produits secs et conserves. Une question de marketing sûrement puisque le côté pratique et sécuritaire n’y est pas. Donc, autant que possible, prenez les aliments réfrigérés ou congelés juste avant de passer à la caisse.
 
Lorsqu’il fait très chaud en été, il serait bon de se procurer quelques sacs isothermes  pour les produits surgelés et réfrigérés. On apporte bien nos sacs recyclables maintenant, pourquoi ne pas faire mieux!
Dans le frigo
Avez-vous une petite idée de la température interne de votre frigo ? La majorité d’entre vous, connectez votre réfrigérateur pour le mettre en marche, vous le réglez à peu près et c’est parti! Si je vous demandais à quelle température devrait-il être, le sauriez-vous?
Pour le savoir, placez une bouteille d’eau près de la porte dans le réfrigérateur puisque c’est l’endroit où la température est la plus élevée. Le lendemain, prenez la température de cette eau avec un thermomètre. Votre thermomètre digital pour la viande fera très bien l’affaire. La température sécuritaire se situe entre 0°C et 4°C. À cette température, la multiplication des microorganismes est ralentie. Le fait de prendre la température de l’eau dans la bouteille plutôt que de l’air est plus précis puisque vous pouvez la sortir et elle maintiendra sa température le temps de l’exercice. Changez l’eau et la remettre à sa place pour la prochaine prise de température qui devrait s’effectuer à toute les semaines.
Chacun à sa place
V
ous trouverez une multitude de tableaux et de suggestions pour vous guider en différents endroits. Consultez le site alimentation.gouv.fr et les tableaux de l’Agence Canadienne d'Inspection des Aliments et de ceux du MAPAQ que j’ai placés sur mon site, lefruitdemapassion.com pour plus de détails.
Le principe de base est très simple, on doit entreposer les aliments prêts à manger au-dessus des aliments crus pour éviter que les jus s’écoulent et ne contaminent le reste des aliments.
·       Dans la partie entre + 4°C et + 6°C (normalement, le haut du frigo): 
préparations maison, légumes et fruits cuits, viandes et poissons cuits, charcuteries cuites, yaourts et fromages. 

·       Dans la partie la plus froide entre 0°C et + 4°C (normalement, le bas du frigo) : ces aliments crus que vous mettrez dans des contenants hermétiques ou des sacs de plastique pour empêcher les jus crus de couler sur d’autres aliments: Viandes, charcuteries (saucisses), produits de volaille, poissons.
Ensuite, les produits en cours de décongélation, les produits frais entamés, les fromages frais et au lait cru ainsi que les jus de fruits frais. 
Essayer autant que possible de garder la viande, la volaille et les fruits de mer crus à l'écart des autres aliments afin d'éviter la propagation de bactéries nuisibles.

·       Dans le bac à légumes : 
Légumes et fruits frais, fromages à finir d’affiner emballés.

·       Dans la porte : 
Œufs, beurre, lait, jus de fruits entamés bien refermés.
Attention, ne conservez jamais au réfrigérateur des boîtes de conserves en métal ouvertes puisque le métal risque de s’oxyder ou de rouiller.
Qu’en est-il du temps de conservation de ces produits ?
Le beurre
Même s'il contient surtout des gras saturés, le beurre aussi peut perdre de sa fraicheur. Il faut savoir reconnaître sa rancidité. Sa couleur est plus foncée que d'habitude, il a une saveur âcre et une odeur forte? Ce sont de bons indicateurs. Ne placez que la quantité nécessaire dans le beurrier, puisqu'il ne se conserve que quelques jours à la température de la pièce. Au réfrigérateur, dans un emballage opaque, il peut se garder pendant 2 mois. Il peut aussi être congelé.
 
La moutarde
Sa durée de conservation sera de 1 an et plus si vous le gardez au réfrigérateur. «Conserver de la moutarde à la température de la pièce lorsque le contenant est ouvert ne représente toutefois pas un risque pour la santé, précise Caroline Fraser, du MAPAQ. La moutarde préparée renferme généralement des agents acidifiants, comme le vinaigre, le sel et les épices, qui ne constituent pas un milieu favorable à la croissance de bactéries pathogènes.» Sachez toutefois que si le pot affiche une mention «gardez réfrigéré après ouverture» et qu’on ne respecte pas cette consigne, la texture, le goût et l’odeur peuvent être modifiée. Quoi qu’il en soit, le MAPAQ recommande de suivre les indications inscrites sur le contenant.

Mayo, ketchup & co
Saviez-vous que normalement la durée de vie de la mayonnaise commerciale est de 2 mois au réfrigérateur après son ouverture ? Lorsque entamé : le ketchup, 1 an et les vinaigrettes commerciales 3 mois. Vous en avez combien qui trainent dans le frigo depuis des années ?
 
Au menu cette semaine
Mélange de fines herbes
Utilisez ce mélange partout ou bon vous semblera: sur vos pommes de terre au four, mélangé à de la crème sûre pour une trempette, pour relever une soupe ou un potage au tout dernier moment dans l’assiette, pour accompagner une viande grillée…
Mélanger 60 ml de chacune de ces herbes hachées ensemble. Ciboulette, persil, basilic, thym et ail hachée.
Couvrez ce mélange d’huile de votre choix, bien mélanger et réfrigérer.
Ne jeter pas l’huile, utilisez-là pour vos vinaigrette, pour arroser vos pizzas, dans vos pâtes….
 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation