Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Rien n’est éternel !

8 août 2013
C’est lors d’une activité de chef à la maison que le sujet de cette chronique m’est venu à l’esprit. Pensant que j’avais besoin d’une base pour faire un bouillon, la dame m’a tendu une boite de bouillon de bœuf végétarien. Quoi? Un bouillon de bœuf végétarien ! En lisant l’étiquette, on peut y lire comme ingrédient : protéines animales.  Mais ce n’est pas le but de l’exercice. Heureusement que je n’en avais pas besoin puisque la dame me mentionne qu’elle ne sait plus depuis combien de temps elle a cette boite. On s’amuse donc à chercher la date de péremption. Aucune. Je l’ouvre. Presque vide, je peux apercevoir le fond de la boite en aluminium, il est tout piqué (corrodé). Elle croyait que c’était des graines de poudre qui s’y attachaient. Cette poudre ne nous aurait  certainement pas tués mais peut-être aurions-nous eu des symptômes inexpliqués si elle avait été utilisée. Êtes-vous comme elle ? Faites-vous parfois le ménage des aliments qui composent votre garde-manger ou votre réfrigérateur ?
 
Quels auraient pu être les symptômes ?
Une toxi-infection alimentaire se caractérise par un ensemble de malaises ressentis à la suite de l’ingestion d’une eau ou d’aliments contaminés par des bactéries, des virus, des parasites ou des substances chimiques. Les symptômes peuvent apparaître de quelques heures jusqu’à plusieurs jours après l’ingestion des aliments contaminés. Ils peuvent prendre la forme de nausées, de vomissements, de crampes abdominales, de diarrhée, de fièvre ou de maux de tête.

Saviez-vous que ?
L'endroit idéal pour conserver les denrées sèches est bien aéré, frais et sec. Évitez les armoires situées au-dessus de la cuisinière, du réfrigérateur ou de toutes autres sources de chaleur comme un calorifère.
·       Plusieurs denrées sèches portent une date de péremption. Cette dernière vaut généralement quand le contenant n'est pas ouvert. Une fois entamé, le compte à rebours commence!Si le produit ne porte pas de date et on ne se rappelle plus quand on a l'acheté? On le jette. Il ne faut jamais se fier seulement à l'odorat, la vue ou le goût pour juger de la salubrité d'un aliment. Dans le doute, mieux vaut s'abstenir!
Si l’aliment n’a pas servi dans la dernière année, il y a peu de chance que ce soit votre préféré. Cuisinez-le ou donnez-le s’il est encore bon. Sinon, jetez !
Temps de conservation d’aliments courants dans votre garde-manger
De façon générale, le MAPAQ (ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec) donne un temps de conservation de 1 an pour plusieurs produits secs. Certains vont jusqu’à 3 ans. Je vous ai placé sur mon site web, www.lefruitdemapassion.com, à l’onglet trucs utiles, les deux documents imprimables que je vous invite à consulter. Vous obtiendrez la liste complète des durées d’entreposage à respecter au garde-manger,  au réfrigérateur ainsi que dans le congélateur. Imprimez-la et conservez-la dans un tiroir de la cuisine !
 
Les farines
Les farines blanches et non blanchies se conservent environ 2 ans. Si elles sentent rance, (odeur désagréable et saveur âcre) c'est que les matières grasses se sont oxydées et qu'elles laisseront un mauvais goût à vos aliments. 
Les farines entières se conservent environ 6 mois, particulièrement celles intégrales ou moulues sur pierre, étant donné qu'elles contiennent toujours le germe, soit les matières grasses du grain. Puisque les gras de la céréale sont majoritairement insaturés, ils sont plus sensibles à la lumière, à l'air et à la chaleur.
 
Les huiles

Dans la grande famille des gras insaturés, ils existent les gras mono-insaturés et polyinsaturés. Tous deux sont plus fragiles que les gras saturés. Toutefois, les plus sensibles à la lumière, la chaleur et l'air sont certainement les gras polyinsaturés, comme ceux qui composent majoritairement les huiles de lin, de noix et de sésame. C'est pourquoi il vaut mieux conserver ces huiles au réfrigérateur et ne les utiliser que pour les vinaigrettes ou qu'après la cuisson.

Les noix et les graines
Ces derniers s'oxydent plus rapidement qu'on le pense. Lorsque leur odeur devient plus forte, c'est signe qu'ils sont rancis. Il est donc préférable de les conserver au réfrigérateur ou encore au congélateur dans des contenants hermétiques.
 
Les herbes et les épices
On a tendance à croire que les herbes séchées et les épices sont bonnes à jamais, mais ce n’est pas le cas. Au fil du temps, leur arôme et leur saveur s’envolent. Et elles s’éventent encore plus rapidement si elles sont en poudre et si elles sont conservées dans de mauvaises conditions. Gardez-les dans un endroit frais, sombre et sec. Si vous ne vous souvenez plus quand les avoir achetées, c’est probablement signe que le moment est venu de les changer.
 
Références : www.mapaq.gouv.qc.ca et Agence canadienne d'inspection des aliments.
 
Au menu cette semaine
Vous croulez sous les fines herbes qui sont déjà prêtes? Si vous ne trouvez pas d’utilisation immédiate, hachez-les et congelez-les dans des sacs à congélation bien identifiés. Placez un petit morceau d’essuie tout pour absorber l’humidité et enlevez le plus d’air possible avant de fermer le sac. Lorsque vous en aurez besoin pour les recettes qui demandent de la cuisson, comme par exemple la sauce à spaghetti ou la sauce tomate, vous les aurez à portée de la main. Ne les faites pas décongeler avant de les utiliser, du congélateur à la préparation.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation