Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Petite histoire sucrée et recettes de Grands-Pères à l'érable, Fondue au sirop d'érable, saté de boeuf à la citronnelle et Sauce aux arachides

27 avril 2008

Accumulation de quelques livres...de cuisine :

Je ne vous ai jamais parlé de livre de recettes! Je ne compte plus combien je peux en avoir et je continue toujours d'en acheter au grand dam de mon copain. C'est plus fort que moi, on dirait qu'il y a toujours un petit quelque chose qui m'intéresse. J'ai également plus d'un livre de référence tels dictionnaires, encyclopédies, Larousse gastronomique et j'en passe. Le premier livre de recettes que j'ai reçu en cadeau, il y a de cela quelques années, est La cuisine raisonnée. Ce livre restera toujours très intéressant je crois, pour la cuisine de base et celle de type québécoise. Je vous ai donc sorti la version intégrale de la recette de biscuits instantanés qui vous servira à faire des grands-pères autant pour les mets sucrés que salés.



En passant,saviez-vous que : 
Le sucre est tiré de la canne à sucre, qui pousse plus particulièrement dans les régions tropicales et de la betterave à sucre, grosse racine bulbeuse qui peut croître en climat nordique. Je crois d'ailleurs qu'elle fut déjà cultivée à Montréal. Si quelqu'un peut me le confirmer, j'en serais bien heureuse.

     


Petit historique abrégé du sucre :

  • En occident, le miel fut pendant des millénaires le seul édulcorant connu alors qu'en Orient on cultivait déjà la canne à sucre et on savait comment en extraire le jus (jus qui fermentait cependant rapidement).
  • Les premières traces de l'exploitation de la canne à sucre remontent à près de 3000 ans et ont été retrouvées au Bengale.
  • Ce serait les Arabes qui auraient développé le raffinage et l'exploitation de la canne à sucre sur une grande échelle, faisant connaître la culture de la canne à sucre ou son commerce dans les pays qu'ils conquéraient.
  • En 1854, une raffinerie fut implantée à Montréal dans le but de profiter du port en eau profonde de la ville qui pouvait accepter les navires remplis de sucre de canne venant des Antilles.
  • En 1879, une deuxième raffinerie a été construite à Montréal. Vers la même époque, on essaya pour la première fois de créer une industrie de betterave à sucre au Canada. Alors qu'on la faisait déjà pousser depuis un certain temps en Ontario et au Québec, les provinces des Prairies étaient particulièrement bien situées pour ce genre de produits, à condition de développer une industrie de la betterave à sucre viable en Alberta et au Manitoba.

Je vous invite à visiter ces sites fort intéressants pour en savoir davantage sur le sujet. www.sugar.ca, www.redpathsugars.com et www.lantic.ca

Pour diminuer la consommation de sucre, l'encyclopédie visuelle des aliments nous conseille de :

  • Réduire progressivement le sucre jusqu'à l'éliminer complètement dans les aliments où il n'est pas essentiel, dans le café et le thé par exemple;
  • Camoufler la diminution du sucre à l'aide d'épices, comme la cannelle, le gingembre, la muscade ou le remplacer tout simplement par des fruits qui confèrent un bon goût naturellement sucré aux céréales, aux muffins ou aux biscuits;
  • Diminuer le sucre de moitié dans la plupart des recettes de pâtisseries et autres desserts qui demandent plus de 2/3 de tasse de sucre;
  • Lire attentivement les étiquettes, en général les suffixes «ose» indiquent la présence de sucre; se méfier si plusieurs appellations du sucre se retrouvent sur une même liste d'ingrédients, l'aliment contient sûrement trop de sucre;
  • Si l'on diminue de façon notable la consommation de sucre, certains symptômes telles l'irritabilité et la fatigue peuvent se manifester; le corps vit alors une période de sevrage qui ne dure habituellement qu'une semaine. Il est préférable d'y aller graduellement.

Au menu cettesemaine :

Attention Samuel, c'est très sucré ! Je vous suggère de servir de petites portions et d'accompagner de crème glacée à la vanille et d'un verre de lait pour atténuer le goût sucré.

Pâte à biscuits instantanés (24 grands-pères)

  • Mélanger 500 ml de farine avec 60 ml de poudre à pâte et 5 ml de sel. Incorporer 30 à 60 ml de beurre ou de graisse avec deux fourchettes ou deux couteaux. Ne pas trop couper le beurre, lui donner la grosseur d'un demi pois.
  • Ajouter 180 ml d'eau ou de lait promptement et manipuler le moins possible.N.b. : Je préfère le beurre à la graisse et le lait à l'eau, question de goût et quand on est rendu à faire cette recette, on oublie la notion de diète de toute manière.

Une petite gâterie du temps des sucres.
Grands-pères à l'érable :

  • Amener à ébullition 3 tasses de sirop d'érable et 1 tasse d'eau.
  • Déposer la pâte par petits morceaux (grosseur d'une balle de golf) dans le sirop bouillant.
  • Couvrir la marmite et cuire le tout 15 à 20 minutes.

Petit extra pour clore le sujet de l'érable :
FONDUE AU SIROP D'ÉRABLE (recette d'un bon ami qui me dit que c'est à se jeter par terre):

  • Faire chauffer 1 tasse de sirop d'érable sur feu doux, pendant environ 5 minutes.
  • Pendant ce temps mélanger 2 c. à thé de crème 15 % avec 2 c. à table de fécule de maïs et 2 jaunes d'œufs. Réserver.
  • Dans une autre casserole, porter à ébullition 2 tasses de crème 15 % et ajouter le sirop chaud. Ajouter le mélange fécule/crème/oeufs et chauffer à feu doux jusqu'à épaississement.
  • Servir avec des fruits frais coupés en gros morceaux.

Des questions? Des réponses.  
Continuez de m'écrire à cette adresse; Lefruitdemapassion@videotron.ca ou visitez le site web: www.lefruitdemapassion.com pour plus de renseignements.

Saté de boeuf à la citronnelle et Sauce aux arachides à l'’orientale
6 à 8 portions entrées
4 portions plat principal

2 à 3 tiges de citronnelle parées et finement hachées ( réserver les feuilles )
3 gousses d’ail grossièrement hachées
1 piment jalapenos épépiné et haché
50 ml de coriandre fraîche hachée
45 ml de cassonade
5 ml de coriandre moulue
75 ml de sauce poisson ou soya
50 ml de jus de lime
60 ml d’huile végétale
720 g de bavette de bœuf ou surlonge

Service :
30 g d'’arachides grillées à sec et grossièrement hachées
50 ml de coriandre fraîche hachée
sauce aux arachides à l'orientale

  • Mélanger les ingrédients de la marinade dans le robot culinaire jusqu’à l’obtention d’une purée épaisse.
  • Ajouter la coriandre, la sauce poisson, le jus de lime et 2 c.tb. d’huile
  • Couper le bœuf en fines lamelles et les enfiler sur les brochettes.
  • Déposer dans un bol peu profond et verser la marinade. Reposer 30 min. en retournant à quelques reprises.
  • Fabriquer un pinceau avec les feuilles de citronnelle.Préchauffer le grill à chaleur directe.
  • Déposer les brochettes sur la grille de manière que la viande soit au-dessus de la chaleur mais que le bout des brochettes soit à l’extérieur.
  • Griller 1 à 2 min de chaque côté en badigeonnant la viande avec l’huile restante à l’aide du pinceau de citronnelle.
  • Mettre les satés sur un plat de service et saupoudrer de coriandre et d’arachides.
  • Servir avec la sauce orientale aux arachides.

Sauce aux arachides à l'’orientale :
2 tasses- 8 portions

2 c.tb. d’huile
3 gousses d’ail hachées
½ c.t. de chili moulu
½ c.t. de piment de chili
1 c.tb. de gingembre émincé
1 grosse échalote verte émincée
160 ml de beurre d’arachide croquant
330 ml de lait de coco
3 c.tb. de coriandre fraîche hachée
3 c.tb. de sauce poisson
1 c.tb. de jus de lime
2 c.tb. de cassonade
1 c.t. de coriandre moulue poivre

  • Chauffer l’huile et ajouter l’ail, les piments,le gingembre et les échalotes et cuire quelques minutes pour laisser caraméliser sans brûler.
  • Incorporer le beurre d’arachide et cuire 1 min. ajouter les autres ing. et laisser mijoter de 3 à 5 min en mélangeant bien. Ajouter un peu d’eau si nécessaire.
  • Se conserve 5 jours au frigo et se congèle.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation