Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

O’gelato et Cacao et recette de Gelato frite à la mexicaine

30 décembre 2011

 O’gelato et Cacao

Belle découverte que ce petit commerce! Sis à La Baie, sur les bords du majestueux Saguenay, O’gelato et Cacao a pris naissance au début de cet été, soit le 4 juin plus précisément. De délicieux gelati maison (mot italien qui signifie glaces), sans agents de conservation et à base de vrais fruits! Toute la saveur de l’Italie sur votre petite cuillère! 
 
En passant, saviez-vous que :
Comme pour bien des histoires, tout est à la base d’un rêve. Le rêve d’une jeune famille voulant s’établir dans la région du Saguenay et qui est tombée sous le charme de La Baie. À cela s’ajoute l’acquisition de la maison «rêvée» pour ouvrir l’entreprise. Maintenant propriété de Bianka Girard et Caroline Giroux, cette maison ayant appartenu à Joseph Picoté Tremblay construite en 1845 est imprégnée de calme et de chaleur. En entrant, je me serais  laissée tenter volontiers par un joli macaron ou un petit chocolat, tous joliment disposés dans leur comptoir respectif. La prochaine fois certainement. Non, cette fois-ci, c’est pour déguster les gélati que j’y suis.
Dans une glacerie, comparativement à tout autre endroit dans lequel il y a préparation de nourriture où l’on peut sentir les effluves de ce qui est en préparation, c’est davantage notre vue qui est sollicitée plutôt que l’odorat. Et là, je peux vous dire que j’en avais plein la vue. Quel beau comptoir de glaces ! Les couleurs franches et pures de chaque saveur m’appelaient pour attirer mon attention. En attendant mon tour, je crois que j’ai changé 3 fois mes préférences. Ce n’est pas que je n’avais pas suffisamment de choix. 24 saveurs cette fois-ci et la prochaine fois, ça risque d’être différent puisque 60 variétés s’alternent au fil du temps, selon les productions.
Pour ma part, j’ai hésité entre amaretto, bleuet, lime… et finalement j’ai commandé la saveur de poire (mais pourquoi donc???) et pour l’accompagner, caramel maison. Wow,  ma combinaison est gagnante! Le goût de la poire comme si je mordais dans une poire fraîche enrobée de caramel. Un pur délice! Mon fils à quant à lui choisi framboises et chocolat noir. Ce n’était pas «piqué des vers» non plus. Comme si j’étais assise dans le champ de framboises encore cette semaine!
À l’automne, lorsque le temps sera plus frais et que les bateaux de croisière commenceront à mouiller l’encre au quai d’escale dans la baie des Ha! Ha!, vous n’aurez qu’à traverser la rue pour allez siroter un bon chocolat chaud Italien. Ce tout nouveau concept offrira en tout temps différentes saveurs de chocolat chaud à déguster à l’intérieur, bien attablé, tout en admirant le paysage.
Viendra aussi de nouveaux produits au fil du temps, les surprises pour le temps des Fêtes et bien d’autres idées qui restent encore à développer comme des caramels, des confitures et une buche de Noël au gelato.
Je reviendrai sur le sujet des glaces lors d’une chronique future pour vous parler davantage des différences de composition qui les caractérisent.
 
Au menu cette semaine :
 
Voici une idée géniale que Bianka nous livre pour épater la galerie. À faire absolument avec une glace maison pour plus de succès. Faire l’enrobage une journée à l’avance si possible. Vous pourrez ensuite faire cuire seulement le nombre de gelato nécessaire et conserver le reste dans un contenant fermé hermétiquement au congélateur.
 
Gelato frite à la mexicaine
 
*       Avec une cuillère à crème glacée, façonner environ 14 boules de gelato de la taille d'un gros oeuf. Pour cela, il faut prévoir environ 1 litre de gelato au choix. Déposer sur la plaque préalablement refroidie et congeler 1 heure. Truc : Pour un meilleur résultat, il faut opter pour une gelato contenant une certaine quantité de matière grasse. Les saveurs tels que vanille, caramel, crème pâtissière, mascarpone, noisettes, pistache, amandes, sont toutes indiquées pour ce genre de recette. Les sorbets et les gelato au chocolat ne sont pas recommandés car ils contiennent de l’eau. Ce qui ne fait jamais un bon mélange avec de l’huile chaude.
 
*       Entretemps, préparer chacun de ces ingrédients dans des bols différents :
 ±125 ml de farine, 6 œufs bien battus, ±500 ml de chapelure de biscuits Graham et ±500 ml flocons d'avoine. Variante : On peut remplacer les biscuits Graham par des Rice Krispies écrasées et/ou les flocons d’avoines par des amandes, des noix ou encore des pistaches hachées.
 
*       Fariner les boules de gelato, les passer dans les oeufs, puis dans le mélange de chapelure.
 
*       Une fois chaque boule bien enrobée, les congeler 1 heure. Entre-temps, passer le mélange d'oeufs au tamis pour en retirer les grumeaux et réfrigérer environ 1 heure.
 
*        Recommencer l’opération en trempant dans les œufs puis enrober de flocons d'avoine. Congeler à nouveau une heure.
 
*       Filtrer les œufs et les réfrigérer. Mélanger le reste de la chapelure et des flocons d'avoine.
*       Tremper les boules de crème glacée une dernière fois dans les oeufs, puis dans les ingrédients secs. Congeler 2 heures minimum.
 
*       Préchauffer une friteuse à 375 °F et y faire frire environ 4 boules à la fois jusqu'à ce qu'elles soient dorées, soit environ 1 minute 30 et servir immédiatement.
 
 
 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation