Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Mythe ou réalité : Frotter l'extrémité d'un concombre enlève l'amertume ?

11 août 2013
Vous avez certainement déjà entendu quelque part cette allégation en vous demandant si elle était vraie. La légende veut qu'en frottant le bout du concombre tranché on empêche la «cicatrisation» qui permettrait au jus du concombre, qui contient l'amertume, de s'écouler. Mais comment frotter une seule extrémité peut-elle réduire l'amertume d'un concombre entier? Aucune étude n'a déterminé que cette technique était fondée.
Saviez-vous que ?
Cette question a déjà été posée sur le site de l’émission L’Épicerie de Radio Canada et pour y répondre,  on a consulté plusieurs spécialistes : des agronomes, des producteurs et même un chercheur en physiologie végétale. La plupart s'entendent pour dire qu'il n'y a pas d'étude qui prouve que c'est vrai.
Voici ce qu’on a  finalement donné comme réponse : «L'explication serait très simple. Le concombre étant composé de 90 % d'eau, le fait de le trancher modifie sa pression interne. Sa sève s'écoule alors de manière tout à fait naturelle vers l'extrémité coupée. Le fait de frotter empêcherait la cicatrisation et permettrait à la sève, où se trouve l'amertume, de s'écouler encore plus.
Les producteurs nous ont dit que les variétés de concombres d'aujourd'hui sont beaucoup moins amères que celles qu'on retrouvait jadis.
En conclusion, on n'aurait plus, aujourd'hui, à mousser le concombre, à moins que ce soit pour perpétuer une tradition familiale!»
 
Le concombre est une baie !
Le concombre, tout comme bien d’autres de son genre, est en réalité un fruit qui sera consommé comme légume. Plus surprenant, c’est une baie, appelée aussi faux-fruit. Ceux-ci sont des baies contenant de nombreuses graines. Cette particularité se retrouve dans certaines espèces de plantes avec un ovaire inférieur. Se retrouvent ainsi dans cette famille : la banane et les cucurbitacées soit, le concombre et le melon, la pastèque, la courge et le potiron. Pas banale tant que ça le concombre sous ses traits anodins !
 
 
 
 
Des vertus à connaitre
Très riche en eau, il est peu énergétique mais contient d’importantes quantités de minéraux. Grâce à ses valeurs nutritionnelles, le concombre se retrouve dans presque tous les régimes de basse calorie. Un véritable aliment de plaisir à l’opposé des aliments rassasiants, les concombres sont de véritables coupe-faim avec les sels minéraux qu’ils contiennent. Certains tendent à dire que manger de la salade de concombre avant un repas aiderait à diminuer la quantité de calories ingérée de 10 %. Puisque ses vitamines se retrouvent dans la peau et juste sous celle-ci, il ne faudrait pas l’éplucher ou du moins, le faire le plus finement possible. Le jus de concombre contient une substance active qui stimule la circulation sanguine de la peau.
 
Son origine
Issu de la même famille des cucurbitacées, tout comme le melon, le potiron ou la courgette, le concombre est originaire de l'Himalaya. Les premières traces de cette plante annuelle rampante remonteraient à 10 000 avant notre ère. 
Il a ensuite gagné l'Inde, puis le Moyen-Orient et la Chine avant de conquérir "les assiettes" des Égyptiens. Arrivé chez les Hébreux, il prend ses lettres de noblesse en apparaissant dans la Bible. Selon ses écrits, la sagesse de Salomon, la force de Samson et le lyrisme de David seraient dus aux vertus du concombre... En France, c'est Charlemagne qui le fit connaître en ordonnant sa culture sur ses terres.
 
Mais ce long légume, très amer à l'époque, ne connaît vraiment le succès qu'au17ème siècle. Jean-Baptiste de La Quintinie, digne jardinier de Versailles soucieux de satisfaire son bon roi Louis XIV, qui raffolait de potages à base de concombres, inventa la culture de ce légume sous serre.
 
Le terme «concombre» est apparu dans la langue en 1256, d’abord sous la forme de «cocombre», mot emprunté au provençal.
 
Sa culture et ses variétés
Au fil des sélections, le concombre a perdu une bonne partie de son amertume, laquelle est causée par la présence de cucurbitacine, un composé toxique à haute dose.
Le travail de sélection a également permis d’obtenir des variétés de diverses formes et couleurs. En voici quelques-unes parmi toute la gamme possible :   le concombre japonais aussi appelé pipangaille, mince, long et garni de rainures longitudinales; le petit concombre citron, de forme ronde et de couleur jaune ; l’anglais, long, lisse et que l’on fait généralement pousser en serre; le concombre à peau blanche, petit ou gros selon les variétés. D’autres espèces ont donné le cornichon des Antilles, le concombre arménien, le concombre serpent, le melon à cornes aussi appelé kiwano (orange à l’extérieur et à chair verte) et le melon chitoqui.
 
Au menu cette semaine
Smoothie fraîcheur pommes concombre
Voici une délicieuse recette de Dominique Boute, nutritionniste et fondateur de monregimeperso.fr.
Le concombre et les pommes étant pauvres en calories et représentant une source intéressante de vitamines et de fibre, cette boisson sera idéale pour les chaleurs et ne contient pas plus que 109 kcal  par personne. Comme mentionné plus haut, le concombre ayant un pouvoir rassasiant, il aidera à venir à bout des grosses faims.
 
Pour 4 personnes
4 pommes vertes
1 concombre
2 petits oignons (facultatif)
2 jus de limes
15 ml d’huile d'olive
Tabasco au goût
Quelques feuilles de menthe
Sel et poivre

1.    Lavez les pommes puis essuyez-les bien. Les couper en morceaux et les arroser d’un peu de jus de citron pour éviter qu’elles ne noircissent.
2.    Découpez les oignons en morceaux.
3.    Pelez finement le concombre si désiré.
4.    Mettre tous les ingrédients dans le blender et mixez le tout. Salez et poivrez au goût.
5.    Répartir dans quatre verres et décorer d’une tranche de pomme et de concombre si désiré.

  

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation