Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Mets-y de la ....Belsoy et recette de Sucre à la crème sans produit laitier

28 février 2012
Mets-y de la ....Belsoy
De la crème...végétale, sans protéine animale, pour les personnes ayant des intolérances aux produits laitiers. Je ne sais pas exactement depuis quand ce produit se retrouve sur nos tablettes d’épicerie, mais je dirais à peu près vers 2007. On ne retrouve pas beaucoup de renseignements et il se fait tout discret à travers les produits de soya sur les étagères.
 
En passant, saviez-vous que :
 
Cette préparation crémeuse de soja Belsoy pourra vous servir pour les potages veloutés, les plats en sauces et les desserts. Elle remplace avantageusement la crème dans vos recettes classiques. Elle est certifiée biologique et contient seulement 4% de matières grasses d’origine végétale par 15 ml. Côté calories, les deux produits sont assez semblables, la préparation Belsoy se distingue par la qualité des gras qu'elle renferme. Étant d'origine végétale, elle contient moins de gras saturés et davantage de gras mono et polyinsaturés, excellents pour le cœur.
 
Et si on descend encore juste un peu pour comparer le cholestérol : 0 mg comparativement à 15 mg et 30 mg respectivement aux autres crèmes mentionnées auparavant. Ca peut faire une bonne différence, même pour les personnes qui ne sont pas intolérantes aux produits laitiers mais qui surveillent leur alimentation pour une raison ou une autre.
 
Coté ingrédients, que des produits certifiés biologiques et des émulsifiants et stabilisants que vous retrouverez dans plusieurs autres produits de consommation courante.
 
Puisqu'elle est vendue sur les tablettes et non dans les comptoirs réfrigérés, cette préparation se conservera très longtemps dans votre garde-manger. Un petit avantage que la crème ne possède pas!
 
Les additifs alimentaires, qui sont-ils ? A quoi servent-ils ?
 
Ils se cachent dans presque tous les plats préparés ! S’ils suscitent bien des craintes, ils représentent pourtant un progrès dans bien des cas. D’origine végétale bien souvent, en voici quelques-uns pour mieux les comprendre.
 
Lécithine de soja est utilisé pour ses propriétés émulsifiantes (à la fois hydrophile et hydrophobe), elles peuvent stabiliser autant les émulsions eau dans huile que celles huile dans eau. Agissant à faible concentration, elles favorisent une distribution fine d’une phase à l’autre en se plaçant à l’interface entre l’eau et l’huile, la partie hydrophile dans l’eau et la partie hydrophobe dans l’huile.
 
La gomme de xanthane est utilisée principalement comme agent épaississant et liant, mais également comme stabilisateur et émulsifiant. Cette gomme permet de maintenir en suspension des particules, même invisibles à l’œil, dans un liquide ou elle ne sont pas miscible naturellement. En association avec d’autres gommes, le xanthane forme un gel qui est plus résistant aux ingrédients acides (youghourts, kéfirs, jus de fruits…) que les gélifiants traditionnels (pectine, gélatine) ainsi qu’aux produits qui déstabilisent la gélatine en dégradant les protéines (ananas, papaye).La gomme de xanthane permet également des textures qui retiennent des bulles d’air.
 
La gomme de guar fait partie de la famille des gommes issues des graines. Cette gomme est donc extraite d’une famille de légumineuses (Cyamopsis tetragonolobus) dont le fruit est une gousse et qui est cultivé en Inde et au Pakistan. La gomme de Guar, de part sa forte viscosité à température ambiante,  est un épaississant puissant. Elle présente des synergies par association intermoléculaire avec des polysaccharides linéaires : Xanthane, Kappa – Carraghénane. Dans les applications alimentaires, le guar est rarement utilisé  seul, il est souvent associé à d’autres hydrocolloïdes.
 
Les Carraghénanes sont extraits à partir de diverses espèces d’algues rouges en régions tempérées. En Irlande, on l’utilise depuis des siècles et on la surnomme  «mousse d’Irlande». On la trouve en abondance dans l’Atlantique nord et sur les côtes de l’Irlande.
 
Les antioxydants ont pour but de retarder les réactions d'oxydation qui vont rancir les graisses et les huiles.
 
Suggestion de lecture
Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation, Montréal, Éditions Fides, 2011. 
Cuisiner pour vaincre la douleur et l’inflammation chronique, Montréal, Éditions Fides,2011.
 
Au menu cette semaine
Sucre à la crème sans produit laitier
Pour cette recette, je vous suggère d’utiliser la «Tartinade au goût de beurre Earth Balance»  (conseillé par Jacqueline Lagacé, Ph.D) puisquelle ne contient pas de produits laitiers. Elle remplace tout simplement le beurre ou tout autre margarine (vous savez ce que je pense des margarines!) L’acide lactique qu’elle contient est non laitier puisque c’est un dérivé de betteraves à sucre.
 
Dans un casserole de grosseur moyenne, faire fondre 225 g de tartinade au goût de beurre Earth Balance  de soy free et 750 ml de cassonade bien tassée  à feu doux en brassant constamment. Ceci est important car il ne faut pas que le sucre brûle – la saveur en serait changée.

Continuer à brasser jusqu'au point d'ébullition puis ajouter 160 ml de préparation crémeuse Belsoy et ramener à ébullition.

Laisser mijoter jusqu'à ce que le thermomètre à bonbon indique 240°F (ceci peut prendre entre 3 à 5 minutes - utiliser un thermomètre est plus précis et est donc recommandé), toujours en brassant constamment. Le plus on fait cuire, plus le résultat final sera dur. Vous pouvez donc personnaliser selon votre goût personnel. Si vous préférez un sucre à la crème crémeux, faire cuire un peu moins.

Lorsque la température est atteinte, transférer dans un bol et ajouter 15 ml d'extrait de vanille puis ajouter  le 500 ml de sucre à glacer graduellement à l’aide d’une mixette. Si le mélange devient trop sec (granuleux), ajouter un petit peu de crème Belsoy, une cuillérée à thé à la fois. Attention par contre car en ajouter trop changera le résultat final en donnant un sucre à la crème plus crémeux que vous auriez peut-être espéré.

Ajouter des noix de Grenoble si désiré juste avant de verser dans le moule pour refroidir.

Découper en carrés pour servir et partager avec votre amoureux(se).

Avertissement! Vous n’êtes pas obligé de tout manger en une seule fois puisque pouvez congeler ces carrés.
 
Bonne Saint Valentin
 
 
 
 

  

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation