Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Merci aux étudiants et recette de Potée de lentilles et jarrets d’agneau confits

4 juillet 2013

Ils étaient là, dans plusieurs entreprises de différents domaines, à combler les postes de travail d’été. Ils se sont «improvisés» dans différents métiers, peut-être auprès de vous, à vous seconder dans votre travail au quotidien.
De mon côté, j’en ai côtoyé plusieurs à Val Jalbert : serveurs, plongeurs, commis au bistrot...et parfois tout cela à la fois dans une même journée. Fidèles à leur réputation, est-ce parce que c’était des gens du Lac qu’ils étaient si travaillant? Je n’ai que des bons mots à leur exprimer. Travaillants, dévoués, disponibles, courtois, etc.
Et tranquillement, à partir du mois d’août, ils sont tous repartis sur les bancs d’école. La majorité d’entre eux ne veulent pas en faire un métier mais pour d’autres, ce fut l’occasion de confirmer qu’ils aimaient ce travail et qu’ils en feraient leur gagne pain. Je pense ici à Jean Denis, qui travaillait au bistrot et qui produisait également les cup cakes. Il est maintenant en pâtisserie au CFPJ et s’y plaît vraiment.

Le mien, mon HÉROS, c’est Pierre Olivier Lemay, puisque c’est avec lui que j’ai travaillé la plupart du temps, Il est encore là et il y sera jusqu’à la fin de la saison pour un troisième été. On me l’a présenté comme plongeur au début de la saison mais en réalité, c’était mon assistant cuisinier. Un vrai scout, toujours prêt... à aider, à seconder, à apprendre. Toujours souriant, poli et travaillant comme dix. Avec de gros défauts par contre ! Incapable de demander de l’aide ou à dire non. Attention à toi P.O.! Il ne veut pas devenir cuisinier mais lors du service, c’est lui qui finalisait les entrées la plupart du temps et il prenait soin à ce que tout soit parfait et bien présenté. Je suis certaine qu’il a un côté artistique caché au fond de lui.
Encore merci à tous et à toutes et j’espère vous revoir bientôt.

La Voie Maltée à Québec

Félicitations à toute l’équipe de la Voie Maltée qui a ouvert à Québec. Encore tout un défi pour les chefs Éric Blackburn et Gaétan Guilbert. En regardant les photos sur la page facebook, on peut voir que c’était une super soirée d’ouverture. L’originalité et la qualité des mets concoctés à partir de bière et de leurs dérivés ont certainement su faire la différence et permettre une belle expansion de cette entreprise régionale dont nous sommes fièrs. Désirant toujours aller plus loin et faire différent, Éric se démarque par la passion de son métier. Bon succès et continu ton beau travail.


Vos réactions


Certains sujets font réagir plus que d’autres dont celui de la semaine dernière notamment. Plusieurs personnes œuvrant dans différents corps de métier, commis au garage chez Canadian Tire, employé de bureau ou chef cuisinier, m’ont fait part de leurs commentaires puisqu’ils ont été interpellés. Celui-ci m’a particulièrement touché : «Je viens tout juste de lire votre article dans le quotidien de ce matin (5 septembre 2013) et voulais vous dire tout simplement WOW!!!!!!!! Étant une cuisinière et pâtissière de métier, j'ai été touchée droit au cœur en vous lisant. Ayant déjà vécu les situations que vous décriviez (foyer de personnes âgées et garderie pendant 5 ans) j'en avais les larmes aux yeux!!! Merci de rendre hommage à notre si beau métier!!!»

Au menu cette semaine :


Quelle recette vous donner ce matin? J’ai le goût de vous donner une recette qui réchauffe, une recette de mijoté. Mais laquelle? Voilà, j’ai trouvé! Je vais vous en donner une qui fait du chemin dans la famille. La première fois que je l’ai mangée, c’était presque à cette date-ci. C’est ma belle sœur Carmen qui nous l’avait cuisinée il y a quatre ans lors de la préparation des locaux de l’école de cuisine le Fruit de ma Passion. Sa façon de nous aider a été de nous préparer quelques repas, ainsi, pas de casse-tête à savoir quoi manger et on pouvait se concentrer sur le travail. Cette recette, à l’apparence très banale, a fait le bonheur de tout le monde et le fait encore. Elle vient du site de Josée di Stasio et y est présentée par Josée Robitaille. Vous n’avez ou n’aimez pas l’agneau! Mettez-y la viande de votre choix et ce sera parfait ainsi.

Potée de lentilles et jarrets d’agneau confits

• Hacher 1 gros oignon. Couper en dés 2 carottes et 2 branches de céleri.
• Trier et blanchir 500 ml de lentilles vertes du Puy : les recouvrir d’eau froide et porter à ébullition, égoutter, rincer et laisser égoutter à nouveau.
• Dans une casserole, fondre 30 ml de gras de canard à feu moyen. Y faire suer les légumes à feu doux pendant environ 10 minutes sans laisser colorer en remuant régulièrement.
• Ajouter 1 gousse d’ail coupée en deux et 120 g de pancetta ou de lard salé coupé en dés et poursuivre la cuisson 2 minutes.
• Ajouter 1 litre de bouillon de légumes ou de poulet, 2 branches de thym frais ou 5 ml de thym séché, 2 feuilles de laurier, 1 pincée de sarriette séchée et les lentilles. Saler et poivrer et poursuivre la cuisson à feu doux, à couvert, pendant environ 30 minutes.
• Préchauffer le four à 350 °F. Déposer 4 jarrets d’agneau confits* (ou cuisses de canard confites) sur une plaque et recouvrir de papier d’aluminium et réchauffer 30 à 40 minutes ou jusqu’à ce que bien chauds.
• Ajouter 125 ml de persil plat haché aux lentilles, rectifier l’assaisonnement et bien mélanger.
• Servir les jarrets sur la potée de lentilles.

Pour réaliser les jarrets confits, les saler à raison de 5 ml de sel par morceau. Les réfrigérer dans un plat couvert 24 heures. Rincer et éponger la viande. La cuisson sera de 2h à 2 1/2 heures.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation