Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Les temps changent heureusement! et recette d'Ail confit première et Poulet aux 40 gousses d'ail

2 avril 2012

 Les temps changent heureusement! 

Autrefois, l’ail était surnommé par certains «rose puante» ou «empreinte du pied gauche de Satan». Les qualificatifs n’ont jamais manqué pour décrire cet aliment qui est maintenant qualifié par plusieurs professionnels de la santé de « superaliment ». Shakespeare considérait que l’ail n’était pas fait pour les nobles et Cervantès recommandait de ne manger ni oignon ni ail au risque que leur odeur ne trahisse une déplorable origine paysanne. 
 
En passant, saviez-vous que :
Je vous avais promis de vous revenir avec ce sujet à la suite de ma visite des Jardins St-Félicien de cet été. Jean- François Robert m’avait gentiment instruite sur les variétés d’ail qu’il cultive et qu’il distribue via la coopérative Nord-Bio avec cinq autres producteurs maraîchers de la région. Vous pouvez vous procurer leurs récoltes dans la majorité des marchés d’alimentation et boutiques d’aliments naturels. Deux variétés d’ail s’y retrouvent : la «Music» et la «Petite Italie». La petite Italie, qui ne porte pas bien son nom puisqu’un seul bulbe peut peser jusqu’à 140 g., est de couleur légèrement violacée et compte environ 8 à 10 caïeux. Il peut arriver que vous voyiez également la variété Music vendue sur sa tige séchée. Celle-ci est idéale pour confire puisque ses caïeux sont encore plus gros. Si vous êtes comme moi et que vous détestez perdre votre temps à éplucher de petites gousses d’ail au germe prédominant, je vous conseille vivement de vous tourner vers la solution d’achat de ces variétés.
 
Conservation
La conjointe et partenaire d’affaire de Jean-François, Lucie Boisclair, me donnait cette idée facile et pratique pour aider à la conservation soit,vous procurer un pot à fleur en grès,  placer les bulbes dans l’assiette de celui-ci et couvrir avec le pot tourné à l’envers. L’air et l’humidité circuleront par l’ouverture du pot qui se retrouva sur le dessus.
 
Attention 
L’ail peut être conservé dans l’huile, ce qui permet d’en prolonger la durée de conservation. Bien qu’il s’agisse d’un phénomène assez rare, il pourrait se développer des toxines responsables du botulisme, provoquant une série d’effets secondaires (étourdissements, troubles d’élocution, etc.). L’apparence, l’odeur et le goût d’une huile détériorée ne seront pas nécessairement modifiés. Pour éviter ces effets indésirables, l’ail à l’huile doit être conservé au réfrigérateur et consommé le plus rapidement possible. Les huiles à l’ail commerciales devraient contenir des agents de conservation (des acides, tel du vinaigre, ou du sel) : vérifiez sur l’étiquette du produit.
 
Qui m’aime me suive
Selon un amateur d’ail qui ne manquait décidément pas d'humour, « une pièce de cinq sous vous permettra peut-être de prendre le train, mais l'ail vous garantira un siège ». De l'avis de quelques bons mangeurs, la seule méthode vraiment efficace pour éviter d’ennuyer son entourage avec une haleine sulfureuse consiste à le convaincre de manger de l’ail en même temps que soi... 
Le brossage des dents n’a aucun effet sur l’haleine d’ail, puisque l’odeur caractéristique provient des gaz libérés dans la bouche au moment de la mastication, puis dans le tube digestif pendant toute la digestion. Ces gaz prennent au moins trois heures avant d’être éliminés. La seule façon de réduire un peu l’haleine après le repas est de mâcher du persil, de la menthe ou des grains de café. 
 
Autre chronique à consulter pour plus d’information sur www.lefruitdemapassion.com  Pour que ça aille, il faut de l'ail publiée en octobre 2009.
 
Au menu cette semaine
On peut rôtir l’ail pour apporter une nuance au goût d’un met, comme on peut simplement le dorer à l’huile pour révéler ses arômes. L’ail en chemise, rôti ou grillé au four dans sa peau, il acquiert une saveur très particulière qui rehaussera mayonnaises, vinaigrettes ou sauces chaudes ;il  accompagnera à merveille les grillades et viandes rôties ou sera dégusté tout simplement nature sur un crouton. L'ail confit se conservera en bocal de 15 jours à trois semaines au réfrigérateur.
 
Ail confit première version 
Séparer les gousses d'ail et enlever la première peau. Les mettre dans une casserole avec des branches de romarin, des piments oiseau, du sel et un peu de poivre concassé. 
Couvrir d'huile d'olive extra-vierge et faire cuire à très petit feu pendant 1 heure.
À la fin de la cuisson, laissez refroidir avant de déguster ou de mettre en conserve.
Ail confit deuxième version
Couper le dessus des têtes d’ail et les badigeonner d’huile. Saler et poivrer du moulin.
Déposer sur un plat allant au four ou emballer dans du papier aluminium et faire cuire  à 450°F pendant environ 45 minutes. 
 
Poulet aux 40 gousses d'ail 4 Personnes
À faire cuire doucement dans votre BBQ (comme dans un four) si vous ne voulez pas embaumer votre maison. Par contre, le parfum qui se dégage de la cocotte est alléchant, ce qui pourrait attirer les voisins ! Votre poulet sera doré, moelleux et parfumé et les gousses d'ail auront un léger goût de noisette.  
 
Préparer un poulet d’environ 1.5 kilo et mettre à l'intérieur un petit bouquet garni de thym et quelques branches de romarin. Saler et poivrer.
Mettre au fond d’une cocotte de fonte émaillée (de préférence) 40 gousses d'ail non épluchées (couper simplement la pointe de chaque gousse), quelques brins de thym et des brins de romarin. 
Poser le poulet sur ce lit d'herbes et arroser avec environ 200 ml d'une bonne huile d'olive et de 125 ml de cognac (ou brandy). Poser dessus une feuille de laurier. Saler et poivrer.
Refermer le couvercle le plus hermétiquement possible. Mettre au four pendant 2 heures à 350°F. Ne pas ouvrir le couvercle durant la cuisson pour ne pas perdre d’humidité. 
 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation