Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Les pêches fraîches sont de retour…et recette de Pêches au cognac

18 août 2015

 …Et comme elles sont délicieuses ! Muries à point, elles sont tout simplement sublimes. Pour les mettre en valeur et pour faire suite à la chronique de la semaine dernière sur l’orge, voici une recette santé qui les réunit tous les deux. Elle sera excellente pour vos boîtes à lunch et vous aidera à tenir jusqu’au souper sans problèmes vu son côté rassasiant plus accentué que d’autres aliments. Comme deuxième recette, une gâterie! Des pêches au cognac. Que diriez-vous de commencer vos cadeaux de Noël? (!!!) Il n’y a pas plus facile que de faire ses conserves, vous êtes certains de ne pas les manquer. Puisque le temps travaillera pour vous afin d’affiner le produit, vous devez y penser maintenant.

 
Petit rappel pour l’achat et la conservation des pêches

Si vous achetez des pêches en panier, à la maison, ne les laissez pas dans ce dernier  pour les faire murir. Hâtez-vous de les sortir du panier en les triant. C’est qu’en panier, celles du dessous surchauffent parfois et se gâtent. Séparez les fruits mûrs des moins mûrs et, de préférence, évitez que les fruits ne se touchent pour leur conservation. Comme les pêches sont cueillies tout juste mûres, mais encore fermes, elles gagnent à mûrir jusqu’à quelques jours à la température ambiante avant d'être consommées. On peut les placer dans un sac de papier pour accélérer le mûrissement (jamais de plastique
car celui-ci emprisonne l'humidité et l'air et fait pourrir les fruits prématurément). Le réfrigérateur est à proscrire pour faire murir car il tue sa saveur et la rend cotonneuse. Par contre, lorsqu’elles sont mûres à point, il est préférable de les réfrigérer pour éviter qu’elles ne pourrissent mais, encore mieux, prenez le temps de les déguster à leur meilleur.
 
Chroniques en lien sur www.lefruitdemapassion.com : la pêche et Escoffier en rappel et recette de Pêches Melba
 
Au menu cette semaine
Pêches au cognac
1,5 k de pêches mûres et bien fermes (±3 lbs)
1 litre d’eau
1,5 k de sucre (±6 tasses)
350 ml de cognac ou brandy
Quelques cerises fraîches (marasquin au pire)
1 gousse de vanille
1 morceau de vraie cannelle
 
1.    Monder les pêches : faire un X avec la pointe d’un couteau à la base des pêches et les plonger dans de l’eau bouillante de 30 à 60 secondes. Les retirer et les plonger immédiatement dans l’eau glacée. La peau se retirera presque toute seule. Les couper en deux et enlever le noyau sans les briser.
2.    Dans une casserole mettre l’eau et 500 g (2 tasses) de sucre. Porter à ébullition, baisser le feu et cuire encore 5 minutes.
3.    Reporter à ébullition et plonger délicatement les pêches et les cerises fraîches dans le sirop. Ramener à ébullition, baisser le feu et cuire 5 minutes. Retirer les fruits à l’aide d’une cuillère trouée et laisser refroidir.
4.    Mesurer 625 ml de sirop et le remettre dans la casserole avec le reste du sucre. Porter à ébullition et remuer pour dissoudre le sucre. Cuire jusqu’à ce que le thermomètre indique 104°C.
5.    Retirer du feu, tiédir et ajouter le cognac.
6.    Stériliser les bocaux. Mettre une cerise dans le creux de chaque pêche et les déposer dans les bocaux afin que l’on voie la cerise.
7.    Ajouter dans chaque pot un morceau de gousse de vanille et un bout de bâton de cannelle.
8.    Verser le sirop chaud dans les bocaux afin de recouvrir tous les fruits tout en laissant un espace de tête de 1/4 de pouce (±1/2 cm).
9.    Retirer les bulles d’air, remettre du sirop si nécessaire et fermer. Vous n’avez pas besoin de leur faire d’autre traitement tel qu’on pourrait faire à l’eau chaude. L’alcool agira comme agent conservateur en plus du sucre. Les fruits ainsi préparés peuvent se conserver quelques années à l’abri de la lumière.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation