Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Les pâtes alimentaires

23 novembre 2007
Nous voici au mois de mars. Vous rappelez-vous? C’est officiellement le mois de la nutrition. La recette de cette semaine s’y prête bien puisque les pâtes alimentaires peuvent représenter un choix santé. Par contre, allez-y mollo sur le fromage pour qu’elles soient vraiment santé puisque c’est plus souvent ce qu’on ajoute à nos pâtes qui fait en sorte que l’on gâte la sauce. De plus, cette recette poursuit bien le thème de la viande hachée de la semaine dernière pour des repas à peu de frais. Bonne relâche.
 
Les pâtes alimentaires dans notre alimentation
Les pâtes ont la mauvaise réputation d’être engraissantes. En vérité, ce ne sont pas les pâtes elles-mêmes qui font grossir, sauf si vous en consommez des quantités excessives. En effet, les hydrates de carbone qu'elles contiennent, présents en quantité importante, sont lentement assimilés par l'organisme et retardent plus efficacement le retour de la faim. Elles produisent un sentiment de satiété, ce qui nous permet de ne pas «craquer» entre les repas. Une tasse de spaghettis cuits ne contient pas plus de gras que deux chips. Cette même tasse contient autant de calories que son équivalent de riz blanc ou de deux bananes. Ainsi, il y a une grande différence entre des spaghettis à la sauce tomate et ceux à la Carbonara...!!!
 
Au menu cette semaine
Tout comme la recette de la semaine dernière, voici une activité que vous pourrez réaliser avec les enfants autant pour les intégrer dans la cuisine que pour profiter de mains supplémentaires pour la fabrication. Un beau bricolage quoi! Évidemment, on ne la  fait pas à la dernière minute puisqu’elle requiert un peu de préparation mais, puisque les coquilles se congèlent très bien individuellement, cette recette est idéale pour prendre de l’avance. De plus, elle vous permettra d’introduire des légumes dans votre repas.
 
Coquilles farcies aux trois fromages et aux épinards
 
1 boite de grosses coquilles de marque Lancia (environ 44 unités)
700 g de bœuf haché maigre ou extra maigre ou surlonge haché
1 oignon moyen haché fin
2 gousses d’ail hachées
10 ml du mélange d’herbes Petite Italie des Épices de cru
Sel et poivre du moulin
454 g d'épinards frais ou
1 paquet d’épinards congelés (300 g) dégelés et essorés
454 g de fromage ricotta
250 ml de fromage mozzarella
125 ml de parmesan râpé
125 ml de chapelure (plus ou moins)
 
Sauce tomate :
30 ml d’huile d’olive
3 gousses d’ail hachées
1 boite de 796 ml de tomates aux fines herbes
10 ml du mélange d’herbes Petite Italie des Épices de cru ou du basilic et de l’origan au goût
sel et poivre du moulin
une pincée de sucre
 
Garniture :
250 ml de fromage mozzarella
125 ml de parmesan râpé
125 ml de chapelure (de pain à l’ail si désiré)
30 ml de persil haché
 
Les pâtes :
1.    Faire cuire  les pâtes selon le mode d'emploi. Égoutter, rincer et réserver.
 
La farce :
1.    Chauffer une grande poêle et verser de l’huile pour couvrir le fond.
2.    Y faire cuire le bœuf, l’oignon et l’ail à feu moyen/fort pendant environ 10 minutes ou jusqu’à ce que le bœuf soit bien cuit et que le liquide soit évaporé. Saler et poivrer durant la cuisson.
3.    Retirer du feu, verser dans un grand bol et laisser tiédir.
4.    Pendant ce temps, si vous travaillez avec des épinards frais, verser un peu d’eau dans la même poêle que vous avez cuit le bœuf et porter à ébullition.
5.    Ajouter un peu de sel et de poivre et y mettre les épinards pour les faire tomber (cuire à peine, juste pour les amollir).
6.    Retirer du feu et mettre les épinards dans une passoire ou un tamis pour les faire égoutter et tiédir.
7.    Hacher grossièrement les épinards et les ajouter à la viande avec les fromages, les herbes et la chapelure.
8.    Si la farce est trop molle, ajouter un peu plus de chapelure pour qu’elle si tienne bien. Vérifier l’assaisonnement.

La sauce :
1.    Chauffer l’huile d’olive dans une casserole.
2.    Ajouter l’ail et cuire 1 minute juste pour colorer.
3.    Ajouter les tomates, les herbes et le sucre. Assaisonner au goût et faire cuire 10 minutes.
4.    Passer au bras mélangeur pour obtenir une sauce bien lisse. Vérifier l’assaisonnement.
Le montage :
1.    Farcir les coquilles avec le mélange.

À cette étape, si vous désirez faire congeler les coquilles individuellement, les déposer sur une plaque recouverte de papier parchemin et les mettre au congélateur. Lorsqu’elles seront bien congelées, vous pourrez les mettre dans un sac à congélation ou dans une boite pour les conserver.

2.    Verser un peu de sauce tomate dans un plat allant au four de la grandeur nécessaire pour cuire le nombre de coquilles nécessaire pour votre repas.
3.    Y déposer les coquilles et les napper de sauce.
4.    Mélanger les éléments de la garniture et en saupoudrer vos coquilles.

Vous pouvez vous préparer des plats à l’avance et les congeler. Si vous congelez vos coquilles individuellement, faites de même en congelant la sauce tomate dans des bacs à glaçons pour en faire des petits cubes. Pour la garniture, congelez-là dans un sac à congélation. Il ne vous restera qu’à sortir  les quantités nécessaires pour le repas le temps venu.

5.    Pour la cuisson, mettre au four à 350 °F  pendant environ 30 minutes.
6.    Servir avec une salade verte.
 
 

  

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation