Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Le sureau, vous connaissez ? et recette de Gâteau au yogourt et baies de sureau

2 août 2013

C’est tout près de chez nous, à St-Charles-de-Bourget, que l’entreprise Les jardins de Lily en fait la culture. En 2008, Lily Munger et son mari, Michel St-Martin, ont effectué des travaux de plantation de sureaux et de cerisiers sur la terre acquise en 2006. Ces arbustes se couvriront bientôt de jolies fleurs blanches qui se transformeront ensuite en grappes (panicules ou ombelles, plus exactement) pouvant comporter jusqu’à 2000 fruits de couleur presque noirs à la fin de l’été. Les fruits sont si lourds que les branches ploient parfois sous leur poids.

 
La cueillette des fruits, qui se fait à la main, débutera à la mi-août et se poursuivra jusqu’à la mi-septembre selon la maturation des ombelles.
C’est à l’été 2010 que les clients ont pu profiter de la première autocueillette des fruits de sureaux aux Jardins de Lily.
 
Le fruit de sureau
 
·       Dans nos cuisines, le fruit du sureau frais (ou congelé) s’utilise comme les bleuets. Il servira à la confection de tartes, muffins, sauces, vinaigrettes, liqueurs, vins, confitures et gelées. Riche en vitamine C, B6, A et en fer, le sureau contient beaucoup de fibres et a une capacité antioxydante impressionnante.
·       Les fleurs fraîches ont une saveur très parfumée et peuvent être utilisées pour confectionner des beignets, diverses pâtisseries, des boissons rafraîchissantes et des crèmes.
 
·       Il existe également un marché potentiel dans l’industrie alimentaire pour les baies séchées. Ces petits fruits peuvent être ajoutés dans différents produits comme dans les barres de céréales. Le sureau est aussi intéressant comme colorant grâce à sa grande stabilité à la lumière et à la chaleur.
 
·       Des écrits témoignent que, dès l’Antiquité, le sureau était utilisé à des fins médicinales. Les Amérindiens, en plus de l’inclure dans leur alimentation, l’employaient pour traiter la constipation, la colique, la diarrhée, le rhume, la fièvre et les rhumatismes. De nos jours, le sureau est exploité par le marché médicinal pour produire différents produits à base de fleurs et de fruits biologiques. Ce sont principalement des sirops contre le rhume, des pastilles contre la toux, des infusions de fleurs, des capsules de poudre séchée et des extraits. Les tisanes à base de baies de sureau permettent de soulager la toux et la congestion des sinus, et aident à réduire l’enflure associée aux maux de gorge.
 
Les jardins de Lilly…
…transforment les fruits et les fleurs également. Vous pouvez vous procurer la confiture de citrouilles et fleurs de sureau, le sirop de sureau et le sirop de fleur de sureau.
 
… C'est avec un projet de volaille en liberté, une plantation de sureaux et de cerisiers que leur rêve a pris forme en 2008. Depuis, bien des produits et services se sont ajoutés comme la vigne à raisin de table et la culture d'ail et ce, toujours en cultures certifiées biologiques.
 
…Vous pouvez y faire de l’autocueillette de cerises, citrouilles, raisins, fleurs et fruits de sureau ainsi que des légumes variés.
 
…vous aimeriez en apprendre davantage sur cette belle entreprise régionale? Rendez-vous sur le site kiosquealaferme.com à l’onglet «producteurs» et cliquez sur Jardins de Lily, vous serez étonnés de découvrir tout ce qu’ils peuvent vous offrir. Vous pouvez également consulter produit-biologique-saguenay-lac-st-jean.com, l’émission l’Épicerie de Radio Canada et coureursdesbois.telequebec.tv pour plus d’informations.
 
 
Au menu cette semaine
Je sais qu’il est peut- être tôt pour vous donner une recette avec des sureaux frais mais vous serez prêt quand le temps sera venu.
 
Gâteau au yogourt et baies de sureau
 
4 œufs
180 ml de sucre
750 g de yogourt à la vanille
310  ml de farine
500 ml de baies de sureau
 
1.    Préchauffer le four à 350°F, graisser et enfariner un moule à gâteau à fond amovible (ou à glissière) de 9 pouces.
2.    Dans un grand bol, à l’aide d’un batteur électrique, battre les œufs et le sucre à vitesse maximale pendant 5 minutes.
3.    À vitesse minimale, incorporer délicatement le yogourt.
4.    Tamiser la farine petit à petit sur le mélange en continuant de mélanger à vitesse minimale afin d’éviter les grumeaux.
5.    Incorporer les baies de sureau en pliant à l’aide d’une spatule.
6.    Verser dans le moule et cuire au four jusqu’à ce que le dessus soit entièrement doré (environ de 75 à 90 minutes).
7.    Refroidir au frigo, démouler et servir.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation