Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Le miel (la suite)

14 juin 2016
Comme il m’arrive souvent lors de l’écriture de mes chroniques, dans les jours qui suivent, je vois un reportage à la télé, dans une revue ou ailleurs traitant du même sujet. (Ces coïncidences sont assez déroutantes, je vous dirais). Ainsi, la semaine dernière, l’émission La semaine verte à Radio Canada, nous présentait une excellente émission sur le péril des abeilles.
Comme nous le verrons encore aujourd’hui, le miel et les sous-produits des abeilles ont des vertus assez spectaculaires. Pourquoi ne pas substituer le sucre par du miel pour sucrer votre café ou un yaourt nature ? Vous ferez une pierre deux coups : sucrer et renforcer votre système immunitaire.
Le sujet du miel vous intéresse ? Je vous suggère de vous rendre sur le site web de la Fédération des apiculteurs du Québec pour plus de détails. En attendant de vous y rendre, voici un petit résumé de ce que j’y ai trouvé.
 
Les sous-produits aux mille et une vertus
 
Le pollen
À l’aide de trappes disposées dans les ruches, les apiculteurs récoltent le pollen que les abeilles accumulent sur leur corps dans des cavités appelées «corbeilles à pollen ». On utilise le pollen à titre de tonifiant et stimulant, pour régulariser les fonctions intestinales, renforcer le système immunitaire et il aurait également des propriétés antioxydantes. Commercialisé sec ou congelé, il est suggéré d’en consommer 5 à 15 ml chaque matin en l’ajoutant à du miel, du yogourt, un verre de jus, un smoothie ou une salade de fruits par exemple. Il ne faut surtout pas le chauffer.
 
La gelée royale
 
Régénératrice, elle est aussi utilisée pour combattre les états de fatigue et de faiblesse, stimuler le système immunitaire et prévenir les infections. Cette substance blanche et épaisse est assez rare puisque les techniques, le matériel sophistiqué requis pour sa récolte et le prix de vente très élevé décourage les apiculteurs à se lancer dans cette entreprise.
 
La propolis
Surnommée «antibiotique naturel» en raison de ses propriétés antimicrobiennes, elle aide à combattre de nombreuses infections virales, microbiennes et fongiques dont la grippe, le rhume, la sinusite. Elle possède également des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Elle entre souvent dans la composition de produits cosmétiques tels le savon ou les crèmes hydratantes.
En résumé, elle est produite à partir de la résine récoltée sur les bourgeons et l’écorce de certains arbres. Dans la ruche, les abeilles l’utilisent comme désinfectant de même que comme du mastic pour obstruer des fissures.
 
Et les autres
 
La cire
Récupérée, fondue, filtrée et transformée en pains au moment de la récolte du miel, elle est ensuite transformée en feuilles de cire gaufrées. Plus connue pour l’utilisation dans la fabrication des chandelles, elle entrera également dans la composition de savons, crèmes hydratantes, baumes à lèvres et produits de conservation pour le bois.
 
L’hydromel (ou boisson des dieux)
 
Utilisant le processus de fermentation, cette boisson alcoolisée est composée de miel, d’eau, d’éléments minéraux et des levures à vins. La fermentation dure environ un mois et le vieillissement a une durée moyenne de trois mois à deux ans. Il existe plusieurs variétés d’hydromels, du sec au liquoreux.
 
Au menu cette semaine
Mousse au miel
 
150 g (105 ml) de miel légèrement tiédi
100 ml de crème fouettée en pics mous
4 jaunes d’œufs
4 blancs d’œufs
15 ml de sucre
1 sachet de gélatine neutre
Eau froide pour dissoudre la gélatine (±80 ml)
 
1.     Mettre la gélatine à gonfler dans un peu d’eau froide. Lorsqu’elle sera gonflée, la mettre dans le miel et la faire fondre lentement sur le feu sans bouillir. Mettre en attente.
2.     Faire un bain- marie frémissant et y mettre les jaunes d’œufs.
3.     Fouetter les jaunes au malaxeur à grande vitesse environ 1 minute.
4.     Incorporer le miel en filet et continuer à fouetter jusqu’à obtention d’une préparation légère, gonflée et mousseuse. Retirer du bain- marie.
5.     Monter les blancs d’œufs en neige en incorporant le sucre en pluie.
6.     Ajouter les blancs d’œufs à la mousse au miel en pliant avec une spatule.
7.     Répéter l’opération avec la crème.
8.     Répartir la mousse aussitôt dans 6 à 8 bols et mettre au frigo pour figer.
9.     Au moment de servir, napper d’un filet de miel liquide.
Vous aimeriez reproduire la trempette moutarde au miel que vous avez dégustée dans une certaine chaine de restaurant sportif ? En voici donc la recette :
 
Trempette moutarde et miel
 
30 ml de moutarde préparée (moutarde jaune ordinaire)
30 ml de moutarde de Dijon
45 ml de miel
 
Mélanger le tout au fouet et servir.

    

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation