Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

La Suisse, bien plus que des fromages

21 février 2017
La Suisse, bien plus que des fromages
 
Probablement que si je vous demandais de me nommer à brûle- pourpoint quelques spécialités de la cuisine suisse, les deux premières qui vous viendraient en tête seraient la fondue au fromage et la raclette. Vous auriez raison. Mais la raclette que vous me décririez ne serait pas essentiellement celle servie à l’origine puisque la raclette de type «pierrade», telle qu’on la connait maintenant, à presque fait oublier la recette d’origine. Mais que connaissez-vous d’autres de la Suisse? Probablement plus que vous ne pensez en savoir! Est-ce que les mots musli, rösti, Knorr, Toblerone et Lindt vous disent quelque chose ?
 
Puisque la Suisse est entourée de la France, de l'Italie et de l'Allemagne, ses spécialités culinaires ont été grandement influencées par chacun de ces pays. Et tout comme chez nous, chaque région a également sa spécialité et aussi, sa propre recette pour un plat spécifique, exemple, la fondue au fromage. C’est le type de langue qui sera le déterminant d’une sorte de découpage des régions. On parlera donc de la Suisse francophone, italophone et germanophone
 
Saviez-vous que ?
 
La fondue au fromage
·        D’origine Suisse francophone, elle s’est répandue à travers tout le pays et dépasse maintenant ses frontières. À l’origine, elle est faite à base d’un fromage à pâte dure, souvent du gruyère et/ou du vacherin, mis à fondre avec du vin blanc. Les variantes faites à base de fromage local se multiplient, n’hésitez pas à faire la vôtre avec des fromages bien de chez nous.
·        Le plat à cuisson utilisé pour présenter la fondue se nomme «caquelon». Ce terme est un dérivé du mot Suisse alémanique Kakel désignant une «casserole de terre». Bien logique puisque le caquelon est normalement fait en terre cuite ou en fonte.
·        Dans certaines régions, la fondue sera servie avec seulement des pommes de terre bouillies et dans d’autres, ce sera en trempant au préalable son bout de pain dans un peu de kirsch (alcool de cerises). Personnellement, j’aime bien servir la fondue au fromage avec du pain évidemment mais j’ajoute comme accompagnements des raisins frais, des asperges et des pommes. Je la prépare avec le fromage Petit vieux ou Belle-mère, du 14 arpents et du Perron fort, tous provenant de deux fromageries de notre région : Médard et Perron. Vous trouverez ma recette à la chronique «Vite, un peu de réconfort !»
 
·        On se bat pour la religieuse ? Ce mot d’origine énigmatique désigne la petite croûte dorée de fromage, parfois presque brûlée qui reste dans le fond du caquelon à la fin du repas. Ce sont aussi les bords grillés et croustillants de la meule de fromage à raclette exposée au feu.
Les produits Knorr
·        Cette marque de commerce d’origine Suisse de produits en poudre pour fabriquer diverses sauces et assaisonnements existe depuis 1952. Pour ma part, si j’ai à me faire une demi-glace ou une béarnaise en sachet, ce sera vers ceux-ci que je ferai mon choix puisque je trouve qu’ils sont de qualité supérieure.
·        Les cubes de bouillon Maggi sont plus vieux encore puisque c’est depuis 1908 qu’ils y sont fabriqués. C’est Julius Michael Johannes Maggi qui inventa et commercialisa le bouillon dans sa forme de cube déshydraté. Le condiment liquide Maggi qui a suivi commença à être distribué en 1887.
 
Et le chocolat
·        C’est grâce à M Daniel Peter que l’on connait le chocolat au lait tel qu’il est aujourd’hui. C’est au terme de longs et patients essais réalisés pendant 8 ans dans sa propre fabrique qu’il avait lui-même fondée en 1867 à Vevey qu’il réussit à mettre au point le chocolat au lait. Pas facile à réaliser le mariage difficile du chocolat et du lait ! C’est donc en 1875 que le chocolat au lait fera son apparition officiellement.
·        Peu de temps après, un autre chocolatier travaille fort de son côté à mettre au point le chocolat fondant. Son nom,  Rodolphe Lindt. Ça vous dit probablement plus que M Peter. C’est en mettant au point une technique appelée «conchage» qu’il parviendra à produire le premier chocolat fondant au monde dans sa fabrique ouverte en 1879 à Berne.
·        Aujourd’hui, c'est 4 400 personnes qui travaillent quotidiennement dans l'industrie du chocolat.
Chroniques complémentaires
Dans l’onglet chronique sur mon site web, entrez ces mots dans l’outil de recherche pour plus de détails sur ces sujets.
·        Pour la fondue au fromage : Vite, un peu de réconfort !
·        Et pour en apprendre davantage sur la fabrication du chocolat :Neuf personnes sur dix aiment le chocolat; la dixième ment et La vie c'est comme une boîte de chocolats...
Recettes complémentaires : fondue au fromage bien de chez nous et évidemment, en entrant soit le mot chocolat ou fromage, vous aurez le choix parmi une multitude de recettes.
 

Sources :www.chocosuisse.ch, www.cityzeum.com, www.topito.com, www.myswitzerland.com 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation