Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

La menthe, de l’entrée au dessert

11 juin 2015
Voici l’herbe aromatique la plus versatile, je crois. En effet, on pourra l’utiliser de l’entrée au dessert en passant par les breuvages autant chauds que froids. Vous en êtes probablement envahis présentement si vous en cultivez.
 
La légende
Quand on recherche un tant soit peu au sujet des aliments, on arrive presque toujours sur des histoires à dormir debout. La semaine dernière, c’était celles qui concernaient l’origan. Cette semaine, l’histoire reliée à l’origine de la menthe n’est pas tellement plus terre à terre!
Il existe deux versions de la même histoire; selon la première, Hadès, roi des Enfers, aurait fait la cour à la nymphe Menthè. Perséphone, la femme de celui-ci, jalouse, la transforma en une petite plante parfumée. Le pauvre Hadès, abattu, piétina la campagne pour que jaillisse son ancien amour. La seconde version : Menthè (ou Mintha) était aimée de Pluton qui l’aurait transformée en plante aromatique pour la sauver du courroux de sa femme jalouse. J’en déduis que la femme d’Hadès n’était pas très reposante! Par contre, quand on y pense, c’est probablement normal quand on est la femme du roi des Enfers!
 
En revanche, je ne m’explique pas pourquoi la menthe est aussi symbole d'hospitalité?
 
La menthe au fil du temps
 
·       La menthe est cultivée pour ses propriétés médicinales depuis l’Antiquité, et on en a retrouvé dans des tombeaux égyptiens datant de 1000 av. J’-C.
·       Au Japon, on en extrait du menthol depuis au moins 2 000 ans.
·       Les pharisiens de la Bible percevaient une dîme en menthe, en aneth et en cumin.
·       Charlemagne, qui raffolait des herbes condimentaires, ordonna sa culture par un décret.
·       Au IXe siècle, on connaissait tellement de variétés de menthe, qu’un moine a écrit qu’il préférait avoir à compter les étincelles de la fournaise de Vulcain plutôt que d’essayer de les dénombrer.
 
Ses propriétés
 
Passeport santé nous la décrit ainsi : «La menthe n'est pas seulement un antidouleur, elle peut aussi être employée comme antiseptique, notamment des voies respiratoires et digestives. Au sujet du système digestif et intestinal, la menthe, en particulier la variété pouliot, est employée en médecine naturelle pour enrayer les colites spasmodiques. On lui reconnaît aussi des propriétés carminatives et très stimulantes pour l'appareil digestif. Rien ne vaut une verveine-menthe après un repas trop copieux. Cette infusion permet de lutter contre l'indigestion et les troubles gastriques comme les brûlures d'estomac et les crampes.
Tout comme le thé, la tisane de menthe diminuerait l’absorption du fer dans l’organisme. Dans l’intestin, les composés phénoliques de ces boissons formeraient un complexe avec le fer, empêchant son absorption. La tisane de menthe devrait préférablement être consommée au moins une heure avant ou après un repas, afin de permettre l’absorption optimale du fer contenu dans ce repas. Cela est particulièrement important pour les gens ayant des besoins plus élevés en fer (anémie, grossesse, allaitement, etc.).»
 
La menthe est également réputée pour son pouvoir revitalisant. Ajoutez du gros sel et de la menthe à votre bain de pieds et cela vous redonnera du tonus.
Elle apaisera vos maux de tête : faites bouillir quelques feuilles de menthe fraîche dans une casserole et inhalez les vapeurs.
 
La menthe contre les insectes nuisibles
En mettant quelques feuilles de menthe dans les placards et les tiroirs de la cuisine vous pourrez ainsi éloigner les fourmis.
Dans votre jardin, parsemez quelques feuilles de menthe autour de vos plants de tomates ou autres autours des choux pour éloigner les fourmis et les pucerons.
Si vous avez des animaux de compagnie, utilisez la menthe comme antipuce naturel : infuser des feuilles de menthe dans de l’eau bouillante et filtrer. Verser le tout dans une bouteille à vaporisateur et appliquer sur le pelage de votre animal. Vous pouvez également frotter énergiquement vos mains avec des feuilles de menthe et ensuite, vous prélasser en caressant votre animal. Pas trop fatiguant comme traitement!
 
Sa culture
Sa prolifération est facile, rapide, voire envahissante. Ainsi, il est parfois préférable de la cultiver dans des pots (à enfouir éventuellement dans la terre avec une distance raisonnable entre chaque pot).
Il existe plusieurs variétés de menthe : aquatique, gentille, basilic, citron, des champs, corse, crépue, marocaine, pomme, ananas, du Canada, menthe eau de Cologne, baume des champs, sentebon, herbe de Saint-Laurent…
 
·       La menthe verte est la plus répandue. Elle s’utilise dans les sauces, le taboulé, dans les mets vietnamiens, les desserts au chocolat, en tisane…
·       Vous avez certainement déjà entendu de la pepper mint, le mot anglais pour la menthe poivrée. Vous ne la connaissez pas sous ce nom? Quelques indices? Peut-être en prononçant «paparman»? Transformés en bonbons, ils sont roses ou verts pâles ou tout simplement blancs. Ils sont parfois bien appréciés des gens d’un âge certain!!!  Est-ce que vous savez de quoi je parle maintenant?
·       La menthe chocolat qui se distingue par ses feuilles brunâtres foncées. Elle a le goût de la menthe poivrée et de chocolat. Elle sera délicieuse dans tous vos desserts.

La menthe pouliot très utilisée en Italie et en Espagne est également reconnue pour ses propriétés anti-moustiques et ses vertus en médecine vétérinaire. 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation