Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

L’érable à l’honneur et recette de Tarte au sirop d’érable et Carré de porc au sirop d'érable

28 mars 2013
Cette semaine, faisons une petite pause dans notre dossier sur le goût pour parler sirop d’érable et congé de Pâques. Qu’est-ce qui est si important ? Le petit dernier de Philippe Mollé, Le grand livre de l’érable publié aux éditions Trécarré qui vient de s’ajouter à ma bibliothèque! J’aimerais bien vous en glisser un petit mot puisque nous sommes en plein dans le temps des sucres et le congé de Pâques pourrait s’avérer une bonne raison pour cuisiner le produit de  l’érable. Préparé en collaboration avec la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, vous trouverez dans cet ouvrage une foule d’informations sur cet or blond tout à fait de chez nous. L’entrée en matière est accompagnée d’un extrait de texte original, publié en 1557 sur la découverte de l’érable lors du voyage de Jacques Cartier en 1534. Pas facile à lire le français de ce temps! Donc, légende, histoire, production et classification font partie des premières pages. À cela s’ajoutent 40 recettes de familles sélectionnées lors d’un concours s’adressant au grand public et 20 autres recettes de chefs regroupées sous le thème «les créatifs». 
 
Un chef à la cabane
C’est également la dernière, vendredi soir, de l’émission Un chef à la cabane avec Martin Picard et toute son équipe. Un bijou pour découvrir tout ce qui entoure la fabrication du sirop d’érable, de la source même, l’érable, jusqu’à l’évaporateur. Vous l’avez manqué! Rendez-vous à cette adresse : video.telequebec.tv et sélectionner dans le choix des émissions Chef à la cabane, Un pour revoir toutes les émissions. Également, sur le site Un chef à la cabane vous retrouvez toutes les recettes écrites et illustrées qui y ont été cuisinées. 
 
En passant, saviez-vous que :
 
  C’est en 1950 que les boites de conserve de métal arrivent dans le décor. Auparavant, le sirop était vendu en gallon. Cette façon de mettre en marché  facilitera la distribution et la conservation tout en rendant le produit plus accessible. Le dessin apparaissant sur les boites encore de nos jours existe depuis 1951 suite à un concours devant illustrer des scènes d’érablières.
 
  On peut généralement remplacer le sucre granulé par une quantité égale de sirop d’érable. Pour chaque tasse (250 ml) de sirop utilisé, il suffit de réduire d’environ un quart de tasse (60 ml) la quantité de liquide (eau, lait ou jus) demandée dans la recette. L’avantage! Les produits de l’érable surpassent les agents sucrants courants grâce à leur apport en vitamines, en minéraux et en autres phénoliques. Sur le site officiel des acériculteurs du Québec, www.jaimelerable.ca on ajoute même que « le Dre Keiko Abe, de l’école supérieure des sciences de l’agriculture et de la vie de l’Université de Tokyo, a piloté une étude qui révèle que le sirop d’érable pourrait promouvoir une meilleure santé du foie. Parallèlement aux recherches nipponnes, en Amérique du Nord aussi on s’intéresse aux bienfaits de l’érable, notamment à ses effets antioxydants. Ces découvertes, bien que préliminaires, constituent une raison de plus de privilégier l’érable comme édulcorant.»
 
  En vous rendant sur www.lefruitdemapassion.com, vous retrouverez plusieurs autres chroniques sur le sujet, des idées de recettes à l’érable et des idées à cuisiner pour Pâques. Recherchez la recette de fondue au sirop d’érable pour varier de la fondue au chocolat ou tout simplement, pour l’accompagner.
 
Au menu cette semaine :
 
Pour les besoins de la chronique, je me suis permise de faire une version abrégée de la recette d’origine d’Un chef à la cabane. Vous y trouverez davantage de détails pour la pâte brisée et la décoration si vous le désirez.

Tarte au sirop d’érable
1. Dans une casserole, porter à ébullition 375 ml (1 ½ tasses) de sirop d’érable et 125 ml (1/2 tasse) de crème 35%. Retirer du feu.
2. Faire fondre 100 g de beurre dans le mélange et incorporer 10 g (1c. à soupe) de farine tout usage. Laisser refroidir.
3. Préchauffer le four à 375°F.
4. Pendant ce temps, chemiser 2 moules à tarte de pâte brisée et les cuire environ 15 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
5. Lorsque l’appareil à l’érable est tiède, y incorporer 3 œufs et bien mélanger.
6. Répartir ce mélange dans les 2 fonds de tarte et poursuivre la cuisson à 300°F de 25 à 30 minutes.
7. La cuisson est complète lorsque le centre de l’appareil fige et qu’il y a un léger bouillonnement sur le rebord du moule.
 
Carré de porc au sirop d'érable 
Tiré du livre de Philippe Mollé, une recette de famille de Mme Joanne Boileau encore là, adaptée pour la chronique.
6 À 8 portions 
 
1. Dans un grand bol, mélanger : 250 ml (1 t.) de jus de pomme, 250 ml (1 t.) de sirop d'érable médium, 2 gousses d'ail écrasées,  2 grosses échalotes françaises émincées, 60 ml (1/4 t.) de persil frais, haché, 2 feuilles de laurier,  15 ml (1 c.tb.) de moutarde de Dijon, 30 ml (2 c.tb.) de sauce soya, sel et poivre au goût. 
2. Déposer le carré de porc d’environ 2,25 kg (4 1/2 lb) dans cette marinade, couvrir et réfrigérer toute une nuit ou au moins 6 heures . 
3. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 350°F. 
4. Sortir la viande de la marinade et bien l’égoutter. Réserver la marinade. 
5. Dans une poêle allant au four, chauffer 30 ml (2 c.tb.) d'huile d'olive et 30 ml (2 c.tb.) de beurre. Y faire colorer le carré de porc de tous les côtés. 
6. Badigeonner la viande de marinade. Cuire au four 1 heure en ajoutant régulièrement de la marinade sur le carré de porc. 
7. Sortir la viande du four et la couvrir d'un papier d'aluminium. Laisser reposer environ 15 minutes avant de la trancher. 
8. Pour la sauce, dans une petite casserole, réduire le reste de la marinade à feu doux et passer au tamis. Assaisonner au besoin.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation