Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

L’année du quinoa et recette de muffin au quinoa

21 avril 2012

 

À la suite de ma visite jeudi dernier à la radio de Radio- Canada pour vous entretenir au  sujet de l’année du quinoa, j’ai décidé de vous parler un peu plus en détails cette semaine de cette « pseudo-céréale ». Étant donné que cet aliment est tout nouveau pour plusieurs d’entre vous, j’aimerais bien qu’il fasse bonne première impression lorsque viendra le temps de votre première rencontre! Je vous invite à vous rendre sur mon site wwwlefruitdemapassion.com pour lire une première chronique intitulée Quinoa=super aliment. Sur internet, le site le plus complet, selon moi, pour trouver de l’information reste encore celui de Passeport santé dont j’ai tiré certaines informations aujourd’hui. Petite précision grammaticale avant de se lancer: en France, le terme « quinoa » est souvent employé au féminin, tandis qu’au Québec, il est toujours masculin.
 
En passant, saviez-vous que :
 
Par cette nomination, les Nations Unies veulent ainsi rendre hommage aux populations des Andes qui protègent cette culture depuis plus de 7000 ans. Autre but: mettre de l’avant cette graine de plus en plus appréciée pour ses nombreux apports bénéfiques sur notre corps. «Nous voulons populariser son utilisation en raison de ses qualités nutritionnelles », a expliqué le directeur général de la FAO, le Brésilien José Graziano da Silva. L'Année internationale du quinoa a aussi pour but d'attirer l'attention du monde sur le rôle que cette culture peut jouer dans la sécurité alimentaire, la nutrition et la réduction de la pauvreté qui sont, comme on le sait, des enjeux majeurs à l'échelle planétaire. Autre point positif : la majorité des graines sont cultivées sans pesticides préservant ainsi l’environnement.
 
Malheureusement...
 
...l’effet souhaité par les Nations Unies n’est pas seulement positif : victimes de leur succès dans le monde, et notamment en Occident, les graines ne seraient plus assez abordables pour les plus démunis. Alors qu’elles pouvaient être autrefois la base de l’alimentation, elles sont aujourd’hui réservées à une population plus aisée. En Bolivie, où sa culture est la plus développée, le quinoa est devenu beaucoup plus cher qu’un sac de nouille ou de riz. 
 
Heureusement...que des bonnes vertus nutritionnelles 
 
  Riche en nutriments, le quinoa est aussi sans gluten, pauvre en lipide, riche en oméga-3 et en acides aminés essentiels (AAE). On dit d’un acide aminé (AA) qu’il est essentiel lorsque l’organisme ne peut le fabriquer lui-même et qu’il doit être fourni par l’alimentation. Le quinoa a une teneur élevée en lysine, un AA souvent manquant dans les produits céréaliers comme le blé et le maïs et sa composition en AA est mieux balancée que celle de la majorité des autres céréales, tels que le millet, le sorgho, le riz, le blé et le maïs.
 
  Il contient environ 15 % de protéines qui servent à former, réparer et maintenir en bon état les tissus, comme la peau, les muscles et les os, entre autres.
 
  Également riche en fer non hémique (fer des végétaux), il deviendra un allié pour les gens souffrant d’anémie. Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d’origine végétale est moins bien absorbé par l’organisme, comparativement au fer contenu dans les aliments d’origine animale. De plus, pour une meilleure absorption du fer non hémique, il est préférable de consommer soit au même repas, soit une heure avant ou après le repas, des aliments contenant de la vitamine C (par exemple des agrumes, des fraises, du cantaloup, des kiwis, du poivron, du chou).
 
Au menu cette semaine :
 
Muffins de quinoa aux petits fruits
12 muffins
  Cuire à feu doux et à couvert pendant environ 15 min.ou jusqu’à ce que le liquide soit absorbé : 1/2 t. de quinoa bien rincé et égoutté, 1/2 t. de jus d’orange et 3/4 t. de lait. Retirer du feu et laisser reposer pendant 5 minutes. 
 
  Mélanger les ingrédients secs dans un autre bol : 1 1/4 t. de farine, 1/4 t. de son de blé, 1 1/2 c.t. de poudre à pâte et 1/2 c.t. de soda.
 
  Lorsque le mélange de quinoa cuit est refroidi, lui ajouter 1/3 t. de cassonade tassée, 1/4 t. de beurre fondu, 1 œuf, 1/2  c.t. de vanille. 
 
  Verser ensuite cette préparation sur les ingrédients secs et mélanger avec une cuillère de bois jusqu’à ce que le mélange soit humide. Ajouter 1 t. de fruits surgelés au choix.
 
  Répartir la pâte dans les moules à muffin  et cuire au four à 350°F jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte sec environ (15 à 20 min).
 

 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation