Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Habillé comme un oignon.

14 juin 2009

En avril ne te découvre pas d’un fil ! C’est ce que l’on entend d’habitude à l’apparition des beaux jours. Mais cette année, je peux vous affirmer que plusieurs doivent encore s’habiller bien au chaud s’ils ne veulent pas avoir froid lors de leurs déplacements. Et cet oignon que nous utilisons sans trop nous demander qu’elles sont ses origines et ses utilisations puisque trop commun dans notre vie, si on en parlait un peu ?

Saviez vous que ?

  Originaire du nord de l’Asie et de la Palestine, l'oignon est cultivé depuis si longtemps que son histoire se perd dans la nuit des temps. La plante aurait probablement été introduite en Europe par les Romains.

  On croit que le nom provient du latin unio qui signifie « grosse perle ». On le retrouve sculpté sous forme d’offrande d’adieu sur le tombeau de Toutankhamon.

  La croyance qu’il peut prédire le temps et qu’une pelure épaisse annonce un hiver rigoureux nous viendrait des Gaulois.

  Au Moyen Âge, on croyait qu'il suffisait d'accrocher une botte d'oignons à l'entrée d'une demeure pour en protéger les habitants contre la peste. La croyance avait un certain fondement puisqu'on sait aujourd'hui que le soufre, dont la plante est pleine, agit comme désinfectant puissant. À cette même fin, on se servait du jus d'oignon pour soigner les blessures et brûlures causées par les armes à feu.

Astuces pour larmoiement

La préparation de l'oignon est souvent une corvée car elle s’accompagne de larmes. Elles apparaissent quand on coupe l’oignon ; celui-ci libère des substances sulfurées qui viennent en contact avec l’air ambiant, créant une nouvelle molécule, du sulfate d’allyle, qui irrite l'œil.

  La réaction produisant l'agent lacrymogène étant optimale à température ambiante, on peut refroidir ou réchauffer l'oignon pour diminuer, voire éviter, le larmoiement.

  Les molécules irritantes étant solubles à l’eau, lorsque possible, j’immerge l’oignon dans de l’eau très froide environ une heure avant de le couper.

  Diverses solutions plus ou moins efficaces sont aussi proposées comme celle de tenir entre les dents une allumette éteinte à moitié brûlée partant du principe que le charbon de bois absorbe les gaz. Dans ce cas, il en faudrait peut-être plus d'une pour que la technique soit efficace...

  D'autres, comme mâcher un chewing-gum, se mettre un cure-dent entre les dents, retenir sa respiration ou porter des lunettes de plongée, si on y croit, peuvent diminuer les larmes ou amuser un visiteur inattendu !

Astuces pour l’odeur…

  …de l'oignon sur les mains : on peut les frotter avec du jus de citron.

  …pour votre haleine : mâcher quelques brins de persil ou de menthe fraîche.

Conservation

  L'oignon peut se conserver pour une longue durée dans un endroit aéré, sec et frais à l'abri de la lumière. Sinon dans le réfrigérateur pas plus d'une semaine.

   Ne pas l’entreposer près des pommes de terre car il absorbe leur humidité, ce qui le fait pourrir et germer.

Usage culinaire

  Cette plante potagère est à la fois un légume et un condiment fort précieux ce qui fait que dans la cuisine, l'oignon joue un rôle privilégié. Qu'il soit haché, émincé ou laissé entier, il constitue la base d'apprêts typiques, comme la tarte à l'oignon alsa­cienne, la pissaladière, la soupe gratinée, le bœuf miroton, tous les apprêts à la lyonnaise, etc. Il garnit particulièrement bien le lapin ainsi que les saucisses au vin blanc et caractérise la purée Soubise et tous les mets à la Soubise.

  Farci, frit, haché, il entre également dans les vinaigret­tes, les marinades, les garnitures. Il se marie à la pomme de terre en maintes occasions ainsi qu’au chou et aux œufs. Les petits oignons glacés sont la garniture indispensable des apprêts à la bourguignonne et du coq au vin pour ne nommer que ceux là. Comme condiment, l'oignon se prépare aussi bien au vinaigre qu’en hors-d'œuvre.

Au menu cette semaine

Oups !!! Encore une fois, trop de blabla et pas de place pour la recette. Donc, la semaine prochaine, spécial recette à base d’oignon dont la fameuse pissaladière qui est si bonne en pique-nique.



Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation