Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Et si on parlait courge un peu ! et recette de citrouille confite, Courge spaghetti au brie et à la truite fumée

28 octobre 2007

Je poursuis encore cette semaine sous le thème de la courge. J'aimerais bien vous faire découvrir certaines variétés très intéressantes.

La différence entre courge d'été et courge d'hiver :

Les courges sont en réalité des fruits que l'on considère et utilise très souvent comme des légumes.

La diversité des courges d'été est impressionnante (tout comme celle des courges d'hiver) et elle ne cesse de croître. La variété la plus connue est certainement la courgette appelée également zucchini.

Depuis quelques années, il y a un petit nouveau qui essais de percer sur le marché : le pâtisson. On  le reconnaît à ses formes souvent comparées à une soucoupe, à une coquille de pétoncle ou à un chapeau de champignon.  Il possède également des noms des plus inusitées tels : « bonnet de prêtre », « bonnet d'électeur » pour ne nommer que ceux-là.

Faites-les tout simplement sauter à la poêle au beurre nature ou à l'ail, relevez de poivre du moulin et de fleur de sel au moment du service, vous aurez un accompagnement tout à fait original et savoureux.

Les courges d'hiver quant à elles, se qualifient ainsi du fait qu'elles se conservent très bien l'hiver dans des conditions d'entreposage favorables. Elles sont nourrissantes, calorifiques, sont une bonne source de fibres, calcium, fer, potassium et vitamines B et A.

Plus la courge est orangée, plus la vitamine A est abondante. La plus connue est sûrement la citrouille, viennent ensuite, la courge butternut (musquée), spaghetti et buttercup.

Les graines de citrouille sont très nourrissantes et auraient des propriétés diurétiques. Elles aideraient à soigner les infections urinaires entres autres et ont aussi la réputation d'être aphrodisiaques.

Vite, courez cherchez la chronique de la semaine dernière pour les cuisiner !

Petit outillage de la semaine :
La cuillère parisienne :

Petite cuillère ronde ou ovale, lisse ou cannelée, destinée à découper en boules certains fruits ou légumes. La grosseur de la boule sera à l'origine du nom qu'elle portera. La petite s'appellera « noisette » et la plus grosse «  parisienne ».

Et maintenant, la recette:

La semaine dernière, je vous ai fais cuisiner une tarte à la citrouille bien relevée en épices. Cette semaine,  je me calme avec les épices et je vous fais découvrir une recette traditionnelle qui saura plaire même à ceux qui ont des préjugés envers la citrouille. Ma suggestion : utiliser la cuiller parisienne pour vider votre citrouille. Votre confiture n'en sera que plus belle.

Citrouille confite :

1.5 L (6 tasses) de citrouille fraîche en dés ou à la cuillère parisienne 925 ml (3 3/4 tasses) desucre
400 ml (14 oz) d'ananas en dés (sucré, en conserve)

  • Faire sécher les dés de citrouille à la température de la pièce pendant 24 heures. (48 heures pour des parisiennes).
  • Cuire à feu doux avec le sucre, les ananas avec leur jus et la citrouille jusqu'à ce que la chair de citrouille devienne transparente, soit environ 3 à 4 heures.

Source : Recette tirée du livre Cuisine traditionnelle des régions du Québec, de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec, coédité par Les Publications du Québec et Les Éditions de l'Homme.

Des questions ? Des réponses !

La chronique de cette semaine se veut une réponse à de nombreuses questions sur les différentes variétés de citrouilles et courgettes offertes sur le marché. Continuer à m'écrire et à venir me rencontrer, c'est toujours un plaisir pour moi.

Courge spaghetti au brie et à la truite fumée

  • Piquerune courge spaghetti et la mettre dans un plat allant au four. Cuire à 350˚Fpendant 30 à 45 minutes. Couper la courge en deux et enlever les graines.
  • Fairesauter des échalotes et du céleri finement hachés. Mélanger les légumes sautés avec les filaments de la courge spaghetti et du persil frais haché,saler, poivrer.
  • Déposer des morceaux de brie et des lanières de truite fumée etmettre au four à 350˚F, jusqu’à ce que le fromage soit fondu.
  • Servir immédiatement.


Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation