Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Du coq à l’âne

6 août 2013
Comme il m’arrive parfois de le faire, voici une chronique qui traite de différents sujets afin de vous faire découvrir quelques-uns de mes coups de cœurs et de vous donner certaines informations sur des sujets de l’heure.
 
Le bar à vin Le décanteur
Ce tout nouveau concept à Alma qui saura certainement vous plaire. Les copropriétaires Véronique Régnier et Marie-Josée Gobeil ainsi qu’Alain Tremblay, conseiller en vin et scotch, vous y attendent. Situés au 475 rue Harvey (derrière la bibliothèque),  ils ont aménagé dans cette maison une jolie salle d’une quarantaine de places ainsi qu’une terrasse, qui sera prête prochainement. C’est sans prétention et de façon très chaleureuse, que cette équipe vous accueille afin de vous faire découvrir de délicieux vins. Différents scotchs et bières de microbrasseries régionales sont également à l’ardoise. Vous pourrez accompagner le tout de différents mets à grignoter comme la planche de fromages (de la fromagerie Lehmann d’Hébertville lorsque j’y suis allée) et de charcuteries de Charlevoix.
Également grand bricoleur, Alain a mis son talent à profit pour plusieurs éléments du décor, qui en passant, est très joli. (Drôle de phrase! Que doit-on comprendre? Qui est-ce qui est très joli, Alain ou le décor? Les deux, je vous l’assure.) Plusieurs projets intéressants, que j’ai bien hâte de découvrir, trottent encore dans leurs têtes. Ils ont l’air infatigables et très imaginatifs! Vous aimeriez jeter un coup d’œil? Rendez-vous sur leur Facebook Le décanteur.
Bon succès à votre entreprise.
 
La boulangerie artisanale Le petit pétrin
Toujours situé en plein cœur du centre-ville d’Alma, cette fois encore, tout près de la bibliothèque municipale, vous y trouverez cette petite boulangerie. Depuis novembre 2010, la boulangère et propriétaire Mireille Fortin fabrique de délicieux pains, viennoiseries et autres produits à partir d’ingrédients régionaux. Sur les étagères, vous n’aurez que l’embarras du choix puisque plusieurs variétés de pains s’y côtoient : au fromage, rustiques, blancs ainsi que des pains aromatisés (Noix de Grenoble; fruits séchés; olives Kalamata; bleuets, canneberges et chocolat noir 75%; oranges confites et chocolat noir 75% et brioché aux raisins et sucre perlé.)  Pour ma part, c’est certain que si je passe par Alma, je vais faire provision d’amandines. Bien feuilletées et surtout, généreusement garnies de frangipane, elles font mon bonheur au petit déjeuner. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de goûter celles faites à partir de produits de l’érable que j’ai découverte en visitant le site web et le Facebook.
 
Pas en reste avec la Bastille
Gens d’Alma, vous pouvez vous compter chanceux d’avoir ce charmant endroit pour vous ravitailler en charcuteries maisons, fromages fins, épicerie fine et bien plus. Pour les personnes qui aiment les saucisses sur le BBQ, vous n’aurez que l’embarras du choix devant la grande sélection. Félicitations et bonne continuité à cette entreprise dernièrement déménagée au 775 du Pont Sud.
 
Les têtes de violons sont de retour
Plusieurs clients m’ont demandé dernièrement comment les apprêter. Lorsque je mentionne qu’il faut les faire cuire dans de l’eau bouillante pour commencer, certains d’entre eux étaient surpris et me mentionnaient qu’ils les faisaient simplement sauter à la poêle sans faire cette étape. À NE PAS FAIRE!
Attention, il faut éviter de consommer les crosses de fougère crues ou simplement sautées à la poêle. Santé Canada a émis un avertissement à ce sujet sans pour autant identifier la toxine qui peut être responsable de nausées, de maux de ventre et de diarrhée. 
 
Je vous invite à vous rendre sur mon site web www.lefruitdemapassion.com à l’onglet «chronique» et inscrire tête de violon dans l’onglet de recherche pour en découvrir davantage sur le sujet. Vous pourrez, entre autres, y apprendre comment les préparer et découvrirez deux excellentes recettes : Salade méditerranéenne aux têtes de violon et Têtes de violon et saumon fumé à la façon Sumatra.
 
Piquer la saucisse ou non avant de la cuire sur le BBQ ?
Puisque la subsistance de certains couples ou amitiés en dépendent, il faut absolument résoudre cette énigme aujourd’hui. La réponse est très simple, tout dépend de la provenance du produit en lui-même. Comme toujours, mieux vaut acheter de la qualité qu’un produit bon marché qui sera gorgé d'eau, comme celui emballé en barquettes de plastique en promotion dans un magasin de très grande taille. Celle que vous vous procurerez chez le charcutier, qui aura été travaillée avec soin du début à la fin que ce soit par les proportions de gras, la provenance de la viande et le choix des épices mérite le plus grand respect. Et ce respect se traduit par une cuisson sans piquage pour garder toutes les saveurs à l’intérieur et pour ne pas assécher leproduit. Si votre saucisse est de qualité et que vous n’avez pas payé pour de l’eau en boyau, n’ayez crainte, elle n’explosera pas, ni sur le BBQ et pas plus dans votre assiette. Voilà, plus de dilemme je l’espère, c’est réglé une fois pour de bon.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation