Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

«C’est comme ça que ça se passe dans le temps des fêtes, tape la galette, les garçons, les filles avec…. » et recette de Galette des rois

18 janvier 2009
Le temps des fêtes étant terminé, il ne nous reste plus que la fête de l’Épiphanie à célébrer tout en dégustant une bonne galette des rois. Mais quelle peut bien être l’origine de cette tradition ? Vous n’en avez aucune idée, alors voici.
 
En passant, saviez-vous que : 
 
Traditionnellement, l’Épiphanie est célébrée par toutes les églises chrétiennes le 6 janvier. D'origine orientale, l'Épiphanie remonterait au IVème siècle. Le mot signifie "manifestation" en grec en référence à la naissance de Jésus. La date du 25 décembre se popularisa en Orient entre 380 et 430 et la spécificité de chacune des deux fêtes se fixa définitivement. Noël célèbre la naissance charnelle de Jésus et l'Epiphanie sa messianité.
 
La tradition de la galette des rois et de la fève qui la compose avait déjà cours au XIVème siècle. 
 
Le roi de la table, quel que soit son statut social, était alors élu à l'aide d'une fève cachée dans une galette et avait tous les droits.
 
La galette était partagée en autant de portions que de convives avec une part supplémentaire destinée au premier pauvre qui se présentait.
 
La forme ronde et dorée du gâteau est sans doute une référence au culte solaire des Saturnales.
 
Quand l'Église place à cette date la visite des Rois Mages à l'enfant Jésus, elle transforme l'antique tradition populaire en rituel religieux.
 
On trouve des coutumes similaires selon les pays et les régions, qui utilisent d’autres recettes de pâtisserie :
-le pithivier en Belgique et dans le Nord de la France ; 
-le gâteau des Rois, le pastis ou la brioche dans le Sud de la France ; 
-la galette de Besançon vers Besançon (galette sèche à base de pâte à chou recouverte de sucre et de beurre) ; 
-le tortell en Catalogne ; 
-le roscón en Espagne ; 
-le king cake au Sud des États-Unis ; 
-le bolo rei au Portugal ; 
-la rosca au Mexique; 
-la Vassilopita en Grèce.
 
La recette de galette des rois
 
Qu’est-ce que la frangipane qui compose la galette des rois ?
 
Ce fut la seconde épouse d’Henry IV, Marie de Médicis, qui, en quittant l’Italie, se fit remettre une recette d’une crème à la poudre d’amande, élaborée par le cuisinier de son plus proche soupirant, le comte Frangipani. La recette plut à la cour de France et est toujours appréciée de nos jours. Elle compose également diverses pâtisseries et produits de boulangerie ; les croissants aux amandes entre autres.
 
Préparation de la frangipane :
Fouettez 3 jaunes d'oeufs + 1 oeuf entier et 200 g de sucre jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. 
Incorporez peu à peu 200 g d'amandes en poudre, puis ajoutez 80 g de beurre ramolli en mélangeant vigoureusement à la cuillère en bois. Parfumez avec 1 cuillère à soupe de rhum.
 
La galette 
 
Étalez un cercle de pâte feuilletée de grandeur désirée et le garnir avec la crème frangipane tout en laissant une marge de 1,5 cm au bord du cercle. Glissez une fève dans la crème. 
Etalez un second cercle de même grandeur et déposez-le sur le premier et appuyez du bout des doigts sur toute la bordure.
Badigeonnez la galette fourrée avec de l'oeuf entier battu.
Faites un décor de hachures ou des croisillons avec la pointe d'un couteau.
Faites cuire la galette pendant 10 minutes à four préchauffé 400° F,  puis baissez la température 375° F et laissez cuire pendant 20 minutes environ jusqu'à ce que le dessus soit bien doré et gonflé.
Bon appétit...
 
Des questions, des réponses !
 
Bonjour, j'ai lu votre chronique culinaire du vendredi 2 janvier et je voudrais savoir dans la recette de la tourtière vous écrivez de prendre de la viande en cube ou de la viande préparé par le boucher. Est-ce que cette dernière on la demande en cubes (si le boucher veut bien le faire ? ou haché ?) 
Aussi vous parlez de macération à la fin de la recette. Dans quel genre de liquide on peut faire macérer? (eau ,bouillon boeuf , ou autres... ) 
 
Merci et Bonne année
 
Pour ce qui est de la viande, c’est à votre discrétion. Quant à moi, je préfère de beaucoup la viande en cubes. Evidemment que ce n’est pas toutes les boucheries qui la font, mais normalement, pour un léger supplément, c’est possible de le demander. 
Pour la macération, c’est tout simplement avec les autres ingrédients qui composent la préparation et un peu d’eau. Les pommes de terre seront ajoutées au moment de la finition et la cuisson suivra aussitôt.
 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation