Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Bientôt 40 ans de service personnalisé et recette de Côte de bœuf sur le BBQ

17 novembre 2011
Bientôt 40 ans de service personnalisé
 
Quoi de plus rassurant que de se faire servir par quelqu’un qui nous connait et qui connait bien nos goûts en matière de viande. C’est ce côté attachant du service personnalisé que l’on retrouve dans les boutiques spécialisées qui nous fait revenir à tous les jours. Un beau sourire, comment  ça va? Et ensuite, seulement ensuite, vient le temps de formuler nos demandes. C’est ce qui vous arrivera si vous vous rendez à la boucherie Raymond et André du 739 boulevard Barrette à Chicoutimi.
Bien qu’au tout début, ce fut MM. André Tremblay et Raymond Thibeault qui, en 1973, ont uni leurs énergies et leur savoir faire pour fonder l’entreprise dans le quartier du Bassin, c’est maintenant M. Sylvain Gauthier qui a pris la relève après quelques changements et un déménagement.
Œuvrant au sein de l’entreprise depuis 12 ans, M. Gauthier s’est joint au couple Tremblay en octobre 2009 afin de devenir copropriétaire. M. Tremblay s’étant maintenant retiré de l'entreprise pour prendre une retraite bien méritée, c'est à Sylvain Gauthier que revient la tâche de porter le flambeau et de mener son équipe, plus d'une quinzaine d'employés, à poursuivre le chemin tracé par Raymond et André.
 
Vous n’aurez que l’embarras du choix puisque les comptoirs débordent de …
De viande de bœuf vieillie entre 35 et 40 jours, en chambre froide contrôlée, pour plus de saveur et de tendreté. Attention! On ne peut pas improviser pour faire vieillir de la viande comme dans les boucheries. Pour obtenir un produit parfait, la température et l’humidité doivent être bien contrôlées sinon, c’est un produit de piètre qualité qui en résultera. (Piètre qualité est bien peu dire, je vous laisse deviner de quoi ça pourrait avoir l’air et surtout, quelle odeur s’en dégagerait). Alors, vous m’avez compris, ne pas essayer de reproduire à la maison dans votre frigo!!! Essayez leur produit vedette, la côte de bœuf vieillie (rib steak).
Pourquoi la viande de cette boucherie est-elle si bonne ? Qu’est-ce qui fait cette différence de goût et de texture?  Sylvain et son équipe utilisent des quartiers de bœuf entiers pour ensuite faire leurs propres découpes. Voilà qui fait toute une différence! Je vous explique : Lorsqu’une boucherie commande de la viande d’un grossiste, elle a le choix entre des pièces entières ou des découpes qui auront préalablement été emballées sous-vide. Pour ce faire, un gaz est injecté à l’intérieur de l’emballage pour prolonger la durée de conservation. Je vous entends souvent dire que la viande ne goûte plus comme avant. Allez goûter la différence, vous en serez ravis.
 
…Autre excellent produit, la viande hachée. Ils n’achètent pas de «trimures» de bœuf emballées sous vide. Ce sont les «trimures» de leurs découpes de viande qui sont ensuite hachées. Encore là, excusez-moi de me répéter, mais c’est ce qui fait toute la différence. Leur viande hachée mi-maigre est aussi maigre que de la viande maigre de certains de leurs concurrents. (Est-ce que j’ai dis le mot maigre?)
 
De charcuteries maison : Du jambon grand-mère, du salami, du pepperoni, de la poitrine de dinde assaisonnée et ce que je vais probablement manger jeudi ou vendredi de cette semaine, du pastrami maison. Ils le découpent encore bien chaud lors de ces deux journées de production pour le pastrami. On ne peut pas avoir plus frais! Côté charcuteries, vous y trouverez également de 15 à 20 variétés de saucisses maison.
 
…des viandes marinées pour vos raclettes, fondues ou autres; des brochettes natures ou marinées.
 
…des plats cuisinés pour vos diners et vos lunchs ou vos sorties à la plage ou en bateau.
 
…et j’en passe et j’en passe. Rendez-vous à la boucherie directement ou sur le site www.boucherieraymondetandre.webs.com  pour plus de détails.
 
Au menu cette semaine :
Côte de bœuf sur le BBQ
Je vous propose quelque chose que j’adore faire, au moins m’en offrir un par été. On le mérite bien! Plutôt que de vous procurer des steaks individuels pour chaque convive, faites préparer un morceau de côtes de bœuf entier que vous découperez ensuite, lorsque la cuisson sera terminée. C’est en sorte un rosbif sur le BBQ. Tant qu’à moi, pas besoin de sauce tellement c’est juteux.
Prévoyez une côte par personne. Si votre pièce contient plus de quatre côtes, il sera préférable de la faire cuire au tournebroche si possible.
J’ai choisi d’utiliser les mots de Steeven Raichlen presque intégraux pour la méthode de  préparation puisque c’est court, net et précis. (www.recettes-bbq.com).
Huiler légèrement la viande et l’enduire de vos épices préférés.
Saisir chaque côté de la viande 4 à 5 min. Déplacer la pièce de viande sur le côté du gril et baisser le feu.
Fermer le couvercle et terminer la cuisson de manière indirecte pour 45 à 60 min. (Voir les températures de cuisson sur mon site web www.lefruitdemapassion.com à l’onglet «chronique de la semaine»). Le temps peut varier en fonction de la cuisson désirée et de la puissance du barbecue.
Laisser reposer la viande au chaud entre 5 et 10 min et découper en steak pour le service.

  

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation