Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Additifs alimentaire (la suite)

1er octobre 2016
Nitrate de sodium
Le nitrate de sodium est une tache noire sur les viandes transformées – comme le lard, le jambon, les hotdogs, et autres charcuteries – à cause de son effet carcinogène sur le système digestif humain. Bien sûr, il aide à la conservation et stimule la couleur des aliments, mais il peut également causer des dégâts au foie et au pancréas.
Bromate de potassium
Un additif commun qui stimule le volume des produits de boulangerie faits avec de la farine blanche raffinée, le bromate de potassium peut donner sa douceur intérieure au petit pain croustillant. Mais la présence de traces de bromate de potassium a mené à des diagnostics de cancer chez des animaux durant des analyses alimentaires
. Dioxyde de sulfure
Des additifs au sulfure (ou E220) sont considérés tellement toxiques que la FDA a banni leur utilisation dans les sodas, bières, jus, vinaigres et fruits secs. Une fois pulvérisée sur les fruits et légumes crus pour les conserver dans les épiceries, le dioxyde de sulfure a été lié à l’hypotension, la conjonctivite, l’asthme, la bronchite, l’emphysème et les maladies cardiovasculaires.
Les glutamates sont les additifs E621 à E625. Ces sels de l’acide glutamique E620 sont formés lorsqu’on lie chimiquement ce dernier au sodium, au calcium, à l’ammoniac ou au magnésium [22].

L'acide glutamique est un acide aminé dit 
non essentiel et le principal neuromédiateur excitateur dans le système nerveux central chez les mammifères [18][24], il a notamment un rôle important dans l'apprentissage et la mémoire [21b]

Nature vs synthése : Il est naturellement présent dans de nombreuses protéines animales et végétales, des aliments comme les algues, les tomates, les fromages par exemple [
21a], mais toujours sous forme liée avec d'autres acides aminés dans les oligopeptides, polypeptides et protéines, contrairement à l'acide glutamique commercial qui est toujours ajouté sous forme libre, et produit par hydrogénation de protéines ou par utilisation d'extraits de levures ou d'enzymes pour les décomposer [23]. 

 
 Glutamate monosodique
Le GMS, cet acide aminé populaire renforce tellement le goût qu’il vous fait voir des étoiles. Sans rire, cette toxine excitante populaire – ajoutée dans les soupes, vinaigrettes, et entrées au restaurant – finit par provoquer désorientation, troubles de la vision, maux de têtes, et dégâts neurologiques si consommée en excès.
6.
http://www.les-additifs-alimentaires.com/E621-glutamate-monosodique.php

http://www.additifs-alimentaires.net/ 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation