Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

L'ananas, un fruit de conception très spéciale et Ananas grillé à la noix de coco

25 septembre 2011

L'ananas n'est pas un fruit à proprement parler puisqu'il ne résulte pas de la transformation d'une seule fleur mais d'une inflorescence entière. Des fleurs pourpres au nombre d'une centaine s'épanouiront alternativement de bas en haut dans un motif en spirale, pour finir par se fusionner et former un seul fruit sans être fécondées. L'ananas est en fait un amalgame de fruits individuels, des "yeux» soudés entre eux; il ne contient pas de pépins.

En passant, saviez-vous que !


Christophe Colomb a découvert l’ananas lors de son voyage en Guadeloupe en 1493, mais déjà on le cultivait depuis des siècles en Amérique du Sud et dans les Antilles. En 1790, l'ananas est introduit à Hawaï mais il faut attendre le XXe siècle pour que cet état américain devienne l'un des plus grands exportateurs au monde ... avec le Japon

 

Étymologie

Les Indiens de l'Amérique Centrale appellent ce fruit hérissé nana qui signifie parfum. Ses qualités sont telles qu'ils ont spontanément juxtaposé nana à son premier nom pour le désigner comme le parfum des parfums. En anglais, on nomme ce fruit -pineapple- par référence au fait qu'il ressemble à une pomme de pin.

 

Fruit aux propriétés étonnantes

Comme le kiwi, l’ananas contient de la broméline, une enzyme qui, lorsqu'elle est mise en contact avec l'air, digère les protéines, facilite la digestion, attendrit la viande, empêche la gélatine de prendre, fait «tourner» le lait (pas le yogourt cependant ni la crème glacée) et amollit les salades de fruits (sauf si l'ananas est ajouté au dernier moment). La cuisson fait disparaître ces propriétés.

Contrairement à la croyance, l’ananas n'a aucun pouvoir amaigrissant ! La broméline contenu dans celui-ci facilite la digestion des protéines, mais uniquement dans le fruit frais (l'ananas en boîte ou le jus d'ananas n'en ont plus). On a donc raison de terminer avec ce fruit un repas trop copieux mais ne pas penser qu’il vous libèrera des calories en trop.

 

Les variétés

Il existe de nombreuses variétés d'ananas, dont cinq sont particulièrement importantes commercialement, soit:

 

Cayenne lisse: à chair jaunâtre, ferme, acide, juteuse, assez fibreuse et passablement sucrée.  Il doit son nom à l'absence de piquants le long de ses feuilles et à son origine supposée, la Guyane.

 

Victoria queen: moins connu, plus petit, avec des yeux proéminents, à chair jaune pâle en provenance de la Martinique. Saveur douce et texture croustillante.

 

Spanish ou espagnole: à chair jaune pâle, fibreuse, acidulée et très aromatique et à peau pourpre.

 

Sugarloaf: de forme imposante à chair jaune ou blanchâtre très sucrée.

 

Pernambuco: à chair jaunâtre ou blanchâtre, sucrée, douce, tendre et modérément acide.

 

Achat et conservation

Rechercher un ananas lourd pour sa taille, de couleur relativement uniforme, exempt de taches, de moisissures et de parties détrempées. Les feuilles du dessus doivent être d'un beau vert et se détacher facilement. Frapper légèrement l'ananas avec la paume de la main; un son sourd annonce un fruit mûr alors qu'un son creux révèle qu'il manque de jus. Une odeur trop tenace est signe de fermentation; des «yeux» noircis et des feuilles jaunies indiquent une trop grande maturation.

 

Malgré son apparence, l'ananas est un fruit fragile; il est sensible aux chocs, fermente facilement et s'endommage à des températures inférieures à 7 "C. Gardé à la température de la pièce, il mûrit rapidement, il faut donc le surveiller pour éviter qu'il passe et devienne immangeable. Lorsqu'il est mûr, le consommer le plus rapidement possible ou le réfrigérer; il se conserve de 3 à 5 jours mais perd de la saveur; le sortir quelque temps avant de le consommer pour qu'il soit plus savoureux.

 

Préparation

Plusieurs techniques sont possibles, des plus simples aux plus décoratives, en voici quelques suggestions:

Couper les deux extrémités puis couper l'écorce de haut en bas, le plus mince possible. Enlever les «yeux» qui restent en creusant autour avec la pointe d'un couteau ou une cuillère parisienne.

Il existe sur le marché un appareil cylindrique qui enlève instantanément la peau; il ne s'ajuste pas à la grosseur de l'ananas, alors la perte de chair est assez élevée.

Puisque l’ananas perd du jus lorsqu'il est pelé et coupé; l'idéal est de récupérer ce jus, en coupant le fruit dans une assiette par exemple.


Au menu cette semaine :

Une recette de dessert toute simple pour le BBQ. Utiliser de l’ananas frais ou en conserve pour réaliser cette délicieuse recette.

Ananas grillé à la noix de coco

 

Si vous utilisez de l’ananas frais, le préparer et le couper en tranches. Pour de l’ananas en conserve, bien égoutter les tranches.

Mettre environ 200 ml de lait de coco dans un bol. Dans un autre bol mettre du sucre et de la cannelle (évidemment, si vous me connaissez, vous savez très bien que je vous parle de vraie cannelle, pas de cannelle en poudre de l’épicerie, celle de Philippe de Vienne).

Bien chauffer le grill à chaleur élevé. Lorsqu’il est prêt badigeonner la grille avec de l’huile.

Tremper une tranche d’ananas dans le lait de coco, puis la passer dans le sucre. Secouer pour enlever le surplus. (Ne pas faire cette étape à l’avance mais juste au moment de griller)

Cuire 4 à 6 min de chaque côté. Dresser avec la glace à la vanille et garnir d’une feuille de menthe fraîche.

 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation