Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Épatante épazote et recette de Fèves au lard

1er mai 2011

Comme j’aime bien vous donner des recettes traditionnelles pendant le temps des Fêtes, j’ai choisi de partager avec vous ma recette de fèves au lard au confit de canard. (J’en suis un peu gênée, mais je crois que ça pourra faire plaisir à quelques personnes. Elles sont quand même au confit de canard mes fèves au lard!!!) Pas très santé vous me direz, mais ce fut un régal à notre déjeuner de Noël avec ma petite famille. On se concentrera sur la cuisine plus santé après les Fêtes.

Cuisinée avec moins d’ingrédients qu’un cassoulet, avec une variété de haricots blancs plutôt que des haricots lingots ou rognons blancs, c’est un peu dans le même style puisqu’on n’y ajoute aucun ingrédient sucré. Attention, je ne veux surtout pas prétendre vous donner une recette de cassoulet et n’ayez crainte, Pachon garde le premier rang avec son cassoulet ! À défaut de passer en manger à son superbe restaurant, la Villa Pachon, vous pourrez quand même consulter sa recette sur le site de À la distasio : aladistasio.telequebec.tv.

 

Vous aimeriez faire une pause santé…

… après le temps des Fêtes mais vous manquez de motivation? Venez chercher le courage et l’aide en compagnie d’autres personnes ayant le même but que vous au Fruit de ma passion. Le principe est simple : nous cuisinerons des recettes santé pour 4 jours à chaque rencontre et vous repartirez avec vos repas tout prêts à la maison. Magique et énergique n’est-ce pas pour commencer l’année du bon pied !  Ça vous intéresse ! Alors réservez votre place pour vous joindre à nous le dimanche 9 janvier de 10 heures à 13 heures et le mercredi 12 janvier de 18 heures à 21 heures pour la cuisine collective.  

 

En repassant, saviez-vous que :

        L'épazote est aussi surnommée herbe aux cochons (l’un de ses noms les moins flatteurs, car ces animaux en sont friands), en France "fausse ambroisie" et également thé du Mexique.

       L’ajout d’épazote lors de la cuisson des légumineuses en général réduira considérablement les problèmes de flatulence. Elle s’utilise comme l’origan et dans n’importe quelle recette, puisqu’elle n’affecte pas le goût du plat.

       L’épazote est une petite herbe exotique dont les Mexicains usent abondamment dans leur cuisine. On peut s’en procurer dans les boutiques spécialisées dans la vente d’herbes et d’épices.

       Il y a maintenant quelques maraîchers qui la cultivent au Québec et vous pourrez probablement en faire pousser dans votre potager cet été puisque l’on peut la cultiver en plein air sous les climats tempérés. C’est un aromate très apprécié puisque toute la plante, des feuilles aux graines en passant par la tige et les fleurs, est récoltée et séchée en vue de servir toute l'année.

       Si vous avez la chance de la trouver fraîche, vous pourrez l’identifier à son parfum singulier qui rappelle celui de la créosote utilisée pour conserver le bois et qui pourra vous rebuter au premier abord. (!?!) N’ayez crainte puisque cette mauvaise odeur se dissipe toutefois à la cuisson, ne laissant qu'une agréable amertume qui s’accorde à merveille avec les légumineuses.


Au menu cette semaine :

À savoir également pour éviter les flatulences !

       Ne jamais garder l’eau de trempage des légumineuses pour la cuisson.

       Ne pas ajouter d’ingrédients sucrés dans la préparation.

       Ne pas manger de desserts également à la fin du repas aidera à contrer les effets indésirables.

       À savoir également : Ajouter de l’eau chaude pendant la cuisson, si nécessaire (l'eau froide ferait durcir les haricots). On ajoutera les éléments acides et le sel également en fin de cuisson car ils prolongeraient celle-ci et pourraient faire durcir les légumineuses.

Fèves au lard

8 personnes

        Faire tremper environ 2 heures 454 g de fèves blanches et égoutter.

       Mettre dans une grande marmite et couvrir d’eau froide. Amener à ébullition et cuire environ 5 minutes. Rincer à l’eau froide et bien égoutter.

       Mettre dans une grande cocotte en fonte et ajouter 125 g de lard salé, 1 petit oignon haché, 1/2 branche de céleri, 7 ml de moutarde en poudre, 100 ml de jus de tomate et du poivre (de préférence, le sel sera ajouté en fin de cuisson, au moment d’ajouter les cuisses de canard confites).

       Mélanger le tout, ajouter de l’eau pour couvrir et cuire à 275°F environ 4 à 6 heures.

       30 minutes avant la fin de cuisson, ajouter 2 cuisses de canard entières ou désossées si vous ne voulez pas avoir les os. Vérifier l’assaisonnement et poursuivre la cuisson à découvert s’il reste trop de liquide à votre goût.

Et voilà, je l’ai fait, j’ai donné une recette de «beans» !!! Je n’en reviens  pas encore.

 

Bonne année à tout le monde et surtout, bonne santé.

 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation