Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

L'art de recevoir et de se faire recevoir.

27 mars 2011

Pour plusieurs d’entre vous, voici l’heure des invitations pour le party de Noël de votre milieu de travail. Cela vous embarrasse ? Vous ne savez pas trop quoi faire lorsqu’il y a plusieurs ustensiles et verres devant vous ? Vous aimeriez recevoir et voulez dresser la table de belle façon ? L’étiquette à table n’est plus ce qu’elle était jadis, elle nous permet une plus grande liberté mais il y a quand même certaines règles à respecter. Puisque les bonnes manières ne sont plus enseignées à l’école et que, bien souvent, personne n’a vraiment pris le temps d’aborder le sujet ou n’en voyait pas l’utilité, voici un palmarès  des principales règles pour que vous soyez à l’aise en tout temps.  Pour cette semaine : le cadeau d’hôtesse et comment dresser la table. La semaine prochaine : comment ne pas paniquer devant cette table.

En passant, saviez-vous que :

Doit-on apporter un cadeau d’hôtesse ?

  • Apporter une bouteille de vin que l’on dégustera ensemble est un rituel sympathique lors d’une invitation spontanée. Lors de souper plus planifié, en principe, nos hôtes auront choisi les vins en fonction du repas. Ainsi le vin que vous offrez est un cadeau et ne sera pas nécessairement bu le soir même. Comme le vin était  un luxe autrefois, cela expliquerait sans doute cette coutume. Nous sommes en transition là-dessus. Nous considérons de plus en plus le vin comme étant partie prenante des décisions concernant le repas, de manière à réussir l’accord mets-vins.

  • Chez des hôtes que l’on connaît moins ou pour faire preuve d’originalité, privilégions une touche plus personnelle. Au-delà du vin, optons plutôt pour des bulles, du cidre de glace ou autre selon votre budget. Le but étant d’offrir un item de luxe, pourquoi ne pas gâter ceux-ci avec de petits présents que l’on hésite à s’offrir. En voici quelques exemples : une bouteille de vinaigre ou d’huile de qualité ou inusitée, des confitures originales, chutneys, tapenades, un mélange raffiné d’épices, des thés parfumés, des caramels au sel, des chocolats fins et j’en passe. Les épiceries fines regorgent de savoureuses idées!

  • Puisque l’idée de base est d’offrir un cadeau, il serait de mauvais goût de repartir avec le reste du vin si celui-ci n’est pas terminé. Après tout, si votre cadeau avait été une bouteille d’huile, auriez-vous demandé de repartir avec ?

Comment dresser la table ?

Autre sujet pas toujours évident si l’on veut faire selon les règles ! Retenez que les couverts seront placés de part et d'autre de l'assiette, dans l'ordre de leur utilisation, toujours de l'extérieur vers l'intérieur :

  • Le couteau est à droite, à côté de l'assiette, sa lame tournée vers celle-ci.

  • La cuillère à soupe est placée immédiatement à côté du couteau.

  • L’assiette à dîner au centre pourra être déposée dans une grande assiette de présentation. Certains fabricants l'ont baptisée « assiette de bienvenue ». Elle n'est pas uniquement là pour la décoration puisqu'elle a le triple avantage de protéger la table lorsqu'on y pose des assiettes chaudes, d'éviter que la table soit dégarnie entre les plats et d'offrir une touche de raffinement supplémentaire. Par contre, bien retenir que cette assiette ne sera pas utilisée pour la dégustation puisqu’elle peut être fabriquée de matériaux pouvant ne pas convenir à supporter les coups de couteaux.

  • La fourchette se trouve à gauche de l'assiette. Si l'on ajoute une fourchette pour l'entrée ou la salade, on la placera à gauche de la fourchette de table.

  • L’assiette à pain est placée à gauche et un peu en haut de la grande assiette. Le couteau à beurre repose sur le bord de l'assiette à pain.

  • La cuillère à thé et la fourchette à dessert sont disposées en haut de l'assiette.

  • Pour ce qui est des serviettes de table, elles peuvent être placées sous les fourchettes, à leur gauche ou encore dans l’assiette, avec le marque-place. Et si vous avez fait des copies du menu, placez-le dans l’assiette ou devant la cuillère à dessert.

  • Le premier verre utilisé pour l’apéro ou le vin blanc se place à la pointe du grand couteau. Le deuxième verre, à vin rouge ou à eau selon le cas, est placé à sa gauche, un peu plus haut, et le troisième, de la même façon afin de former une ligne. La tasse à café pourra être apportée à la toute fin pour ne pas encombrer la table. 

Vous aimeriez visualiser tout cela. Je vous ai mis une chronique présentée dans le coup de pouce de décembre 2007 intitulé L’art de dresser la table.

À la semaine prochaine pour la suite de ce passionnant sujet.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation