Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

La fraîcheur au menu Orée des champs et recette de Boulettes d'agneau au fromage

1er janvier 2011

Vous aimeriez vivre une expérience différente ? Je vous invite donc à aller faire un tour du côté de Saint-Nazaire à la table champêtre L’Orée des champs. Je suis convaincue que, tout comme moi, vous tomberez sous le charme de ce chaleureux endroit au cœur de la nature. Tout y a été pensé par les deux propriétaires, Myriam Larouche et son frère Dany. Faisant partie de la 3e génération à exploiter ce domaine, Myriam s’occupe du volet restauration et Dany, de la production agricole.

En passant, saviez-vous que :

   Jeannoise de naissance, Myriam nous avait quitté pendant une quinzaine d’années pour travailler en pharmaceutique. Avec un bac en diététique en poche et les qualités nécessaires pour vulgariser le monde médical, de conférences en conférences, elle a su développer des marchés à cette fin.

Un jour, en ayant assez de tout ça, elle quitte son emploi et avant de recommencer «une autre vie», elle a fait ce que plusieurs d’entre nous aimerions bien faire, soit voyager. Elle est donc partie pendant 6 mois et, entre autres, comme destination : 4 1/2 mois en Australie et 1 mois au Vietnam. Étant gourmande et curieuse de nature, elle s’offre des cours de cuisine à chaque destination.

  Ce temps de repos et de ressourcement a permis de faire germer la graine d’entrepreneure. Désireuse de développer un autre volet de la ferme familiale où on élève l’agneau, elle «rêve» d’ouvrir une table champêtre pour promouvoir la cuisine mettant l’agneau en vedette.

  De retour à Saint-Nazaire en 2008, elle fait démolir la grange qui était déjà sur place. Pas à coups de pelle mécanique mais planche par planche; des matériaux qui ont d’ailleurs été réutilisés pour le revêtement extérieur. On a donc l’impression d’entrer dans une bâtisse d’un certain âge mais surprise ! À l’intérieur, tout y est superbe. Le bois est omniprésent et sur le mur du fond, un immense foyer de pierre trône en roi et maître. J’ose imaginer la chaleur réconfortante de l’endroit en hiver lorsque les amateurs de motoneiges y font escale.

  Tout ce que vous pourrez y déguster est un pur produit fabriqué maison. Évidemment, l’agneau est à  l’honneur. Le grand jardin de Myriam se transforme pour se retrouver dans votre assiette. Lors de ma visite des lieux, les personnes à la cuisine s’affairaient à préparer des rouleaux impériaux à  l’agneau qui semblaient tout à fait délicieux. J’avais également l’eau à la bouche lorsque Myriam m’a parlé de raviolis à l’agneau offerts en entrée.

  N’ayant malheureusement pas encore eu la chance de prendre un repas sur place, je ne saurais trop quand m’y rendre. Les brunchs à la carte du samedi et dimanche matin avec au menu de plats traditionnels et de spécialités m’attirent beaucoup. Je ne saurais quoi choisir entre le frittata ou la tresse viennoise aux raisins et au chocolat. Le souper en table d’hôte ou l’assiette de dégustation ? Ou un évènement en famille? Vraiment, j’ai l’embarras du choix. Si tout comme moi vous aimeriez y prendre un repas, n’oubliez pas qu’il est préférable de réserver avant de vous y rendre pour vous assurer votre place.

  En passant, Myriam fera partie des invités de l’émission des Kiwis et des hommes demain matin si vous voulez mettre un visage sur cette boule d’énergie.

 Au menu cette semaine :

La recette proposée cette semaine est une recette originale de la cuisine de L’Orée des champs que j’ai retravaillée pour les besoins de la chronique.

Boulettes d’agneau au fromage

4 personnes

Pour les boulettes :

  Mélanger ensemble : 1 1/2 tasse d’agneau haché, 1/2 tasse de chapelure, 1/4 de tasse de lait, 1 c.t. de sel d’ail et 1/2 tasse de fromage cheddar ou mozzarella râpé.

  Assaisonner au goût et façonner de petites boulettes.

  Couvrir le fond d’une grande poêle d’huile et la faire chauffer à feu moyen.

  Y faire sauter les boulettes pour bien les colorer. Fermer le feu et mettre la poêle en attente.

 Pour la sauce :

  Dans une casserole, chauffer 1/4 de tasse de beurre. Y faire cuire quelques minutes 1/4 de tasse d’oignon vert haché et 1/2 tasse de champignons frais en quartiers.

  Ajouter 6 c. à soupe de farine et cuire 1 minute. Ajouter 2 boîtes de 10 on de fond d’agneau ou de bœuf  et 1/4 de tasse d’eau. Assaisonner et amener à ébullition.

Finition :

  Verser cette sauce sur les boulettes (le fait de garder les boulettes dans la poêle et d’y verser la sauce donnera au final une sauce plus riche en goût).

  Remettre la poêle sur le feu et porter à ébullition de nouveau.

  Bien mélanger avec une cuillère de bois pour bien détacher les sucs qui sont collés au fond.

  Couvrir et cuire au four à 350° ± 30 minutes. Persiller au moment du service.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation