Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Les Blackburn : Vaillants et fières de génération en génération et recettes: Escargots au fromage Blackburn et Crêpes farcies aux asperges et au Mont-Jacob

27 novembre 2010

Voici pour moi la première chronique de Caroline sur la route édition 2010 laquelle sera dédiée à la fromagerie Blackburn. Cette ferme a un long passé et est garante d’un bel avenir. La production de fromage n’a pas été l’idée de départ, mais je dirais plutôt que c’était une ferme polyvalente puisqu’au tout début le fondateur, Napoléon Blackburn, y élevait porcs, poules, moutons et vaches. On y cultivait également plusieurs variétés de légumes. C’est une véritable entreprise familiale : de père en fils et en fille depuis 1926. De génération en génération, une passion commune : la vie sur la ferme. Le travail ne leur fait pas peur. Les journées commencent tôt pour se finir … on ne sait trop quand. Il faut quand même se lever de bonne heure pour produire 1 million de litres de lait par année. Et pas n’importe lequel puisqu’ils ont reçu le prix du meilleur lait pour sa qualité supérieure. C’est ce même lait qui est utilisé pour fabriquer leurs fromages : Blackburn, Cabouron, Cheddar, Mont-Jacob, Napoléon et Valida et peut- être un petit nouveau bientôt (qui sait, c’est peut- être en train de mûrir tranquillement)?

 

Aujourd'hui le troupeau compte plus de 250 têtes dont 110 vaches laitières, résultat du  travail tenace des frères Alain, Benoît et Gilles Blackburn, 3 des 14 enfants de Joseph Blackburn, fils unique de Napoléon. Depuis le 1er janvier 2005, quatre nouveaux joueurs sont revenus sur le terrain : Marie-Josée, celle qui nous peaufine tous ces délicieux fromages en compagnie de Nicolas qui s’occupe également du côté  maraîcher. Avec eux, Michaël, gérant de troupeau et Jean-François à l’entretien mécanique ce qui fait  quatre générations vivant de leur passion. Leurs défis : continuer d’être reconnu pour la qualité de leurs fromages en recevant d’autres prix et mentions; ce qui n’est pas mauvais sur le côté notoriété lorsque l’on envisage de percer le marché de l’ouest Canadien.

 

En passant, saviez-vous que :

Depuis maintenant trente- six ans, vous pouvez vous rendre sur place pour vous procurer des fruits et légumes frais ainsi que leurs délicieux fromages. Vous auriez dû voir les yeux de Gilles lors de l’entrevue lorsqu’il me relatait quelques souvenirs d’enfance. Des petites étoiles se sont allumées. Il a pris plaisir à me raconter qu’à l’âge de 13 ans, son père le prenait après l’école pour aller faire la distribution des produits de la ferme. «Une boîte de camion bien remplie, bien cordée d’œufs, de poules, de paquets de gourganes et j’en passe, pas un espace de libre. Nous faisions la tournée des clients et à notre retour, plus rien». N’auraient-ils pas inventé le principe du panier maraîcher que les producteurs distribuent de nos jours ? C’est amusant de réaliser que certains moments de notre vie, probablement bien banals au moment où nous les vivons, deviennent soudainement de bons souvenirs.

 

Au menu cette semaine :

Escargots au fromage Blackburn

 

Voici une recette qui a été mise au point par Caroline Fillion, chef aux ateliers de cuisine Le fruit de ma passion. Cette recette a été présentée à la soirée spéciale pour promouvoir les fromagers de la région au mois de juin dernier. Ce fut un succès.

Hacher 2 gousses d’ail, 2 oignons et 1 paquet de champignons.
Les faire cuire dans une poêle bien chaude dans de l’huile ou du beurre.
Ajouter 1 boîte d’escargots préalablement rincés et égouttés et bien saisir.
Déglacer avec 125 ml de vin blanc et 250 ml de fond brun de veau et laisser réduire.
Ajouter 250 g de fromage Blackburn râpé et 125 ml de crème.
Saler et poivrer du moulin et réduire à nouveau jusqu’à la texture voulue.
Déposer sur un feuilleté et faire gratiner au four à 400◦ F.

 

Crêpes farcies aux asperges et au Mont-Jacob

 

Avec son odeur délicate et sa saveur de fruits et de noisettes, le Mont-Jacob donnera un goût unique à votre recette. Sa croûte lavée est l’œuvre de plusieurs soins (lavages et frottages) permettant la progression de la saveur de l’extérieur vers l’intérieur, ce qui en fait le fromage parfait pour cette recette.

 

* Cuire 500 g d’asperges à l’eau bouillante salée et égoutter. Garder 500 ml d’eau de cuisson.

* Faire une béchamel en faisant fondre 2 c.tb. de beurre et ajouter 2 c.tb. de farine.

* Cuire quelques minutes et ajouter 500 ml de lait et le de jus de cuisson des asperges.

* Amener à ébullition en mélangeant pour éviter la formation de grumeaux.

* Saler et poivrer et ajouter de la noix de muscade fraîche râpée au goût.

* Ajouter 250 grammes de fromage Mont-Jacob râpé et mélanger pour faire fondre. Retirer du feu.

* Napper les crêpes de cette sauce, recouvrir de tranches de jambon forêt noire et déposer dessus quelques asperges. Rouler. Napper de sauce et mettre à chauffer au four à 400°F quelques minutes ou couper en rondelles et servir froid.

 

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation