Le fruit de ma passion

  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion
  • Le fruit de ma passion

Chronique

Le stévia...300 fois plus sucré que le sucre et recette de Crème brûlée au stévia et à la lavande

10 octobre 2010

Le stévia représente un potentiel phénoménal dans le traitement de l’obésité, le da haute pression sanguine et  de ceux qui, comme les diabétiques, ont besoin d’un édulcorant naturel et qui doivent suivre un régime faible en glucide.

Le stévia

Cette plante miracle à la fois fascinante et controversée est originaire d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale où on s'en sert depuis des siècles.

Au XVIe siècle, les Espagnols découvrirent que les Indiens Guaranis du Paraguay s'en servaient non seulement pour sucrer leurs boissons mais aussi comme médicament et comme aliment.

En 1931, deux chimistes français, Bridel et Lavieille, réussirent à extraire de la stévioside de cette plante, un composé 300 fois plus édulcorant que le saccharose (sucre blanc).

 Les feuilles sont utilisées fraîches ou séchées et possèdent un goût très sucré et légèrement réglissé.

Le pouvoir sucrant de la plante varie selon ­l'exposition, la force du soleil, les arrosages et l’age de la plante.

La lavande

Les Romains l’utilisaient déjà pour parfumer l’eau de leur bain bien longtemps avant la mode des déodorants. Le mot vient du latin lava, qui signifie «laver».  La lavande à plusieurs vertus médicinales et il parait, entre autre, qu’une seule goutte d’huile de lavande sur la tempe suffit à faire passer un mal de tête (il faut absolument que je l’essaie !)

Crème brûlée au stévia et à la lavande

  1.   Amener 300 ml  de crème 35 % et 200 ml de lait au point d’ébullition et fermer le feu.
  2.   Ajouter 1 c. à table de lavande et quelques feuilles de stévia. Laissez infuser 20 minutes et goûter pour vérifier si le stévia a suffisamment sucré sinon en rajouter et recommencer l’infusion.
  3.   Passer au tamis pour récupérer le liquide, verser sur 6 jaunes d’œufs et bien mélanger. 
  4.   Verser la  préparation dans 6 ramequins et les déposer dans une plaque peu profonde.
  5.   Mettre dans le four sur la grille du centre et ajouter de l’eau bouillante dans la plaque.
  6.   Couvrir d’un papier d’aluminium et cuire au four à 350°F.  À la fin de la cuisson la préparation doit être légèrement tremblante au centre.
  7.   Réfrigérer au moins 4 heures ou, mieux encore, toute une nuit.
  8.   Au moment du service, saupoudrer de sucre et caraméliser avec une torche au butane.

Recherche

Saisiez des termes à rechecher dans le titre et le texte des chroniques.

Navigation